Rencontre avec Bénédicte Chaplart, auteur de « La Comtesse Rouge »

Bénédicte Chaplart_edilivreDans quelle région habitez-vous en France ?

J’habite dans la Marne, entre Reims et Epernay capitale du Champagne. Dans un petit village tranquille, en pleine campagne.

 

Présentez-nous votre ouvrage

Mon livre est autobiographique. C’est un Témoignage sur ma jeunesse farfelue et terrifiante. Je n’ai pas voulu en faire un livre sombre et ennuyeux, j’ai volontairement mis des touches d’humour, je suis comme ça. Je pense qu’il me ressemble, rythmé et décalé, facile à lire. Je ne voulais surtout pas tomber dans l’auto- apitoiement.

 

Pourquoi avoir écrit ce livre ?

Je l’ai écrit cent fois, sans jamais le finir, il était temps de taper le point final. J’aimerais que le monde s’indigne face à la violence faite aux enfants, il devrait être interdit de se taire.

 

A quel lecteur s’adresse votre ouvrage ?

 Mon ouvrage s’adresse à tous les adultes qui aiment lire. Tous ceux qui ont gardé une part d’enfance enfouie.

 

Quel message avez-vous voulu transmettre à travers ce livre ?

Parfois on est mécontent de son travail, de sa vie. On ne se rend pas compte de la chance qu’on a d’avoir des amis fidèles, une famille, des enfants, un travail, un toit. J’avais envie de crier : “Ne vous plaignez pas pour des futilités, la vie est si belle.”

 

Où puisez-vous votre inspiration ?

Je lis beaucoup, Edmond Rostand est mon auteur préféré “Cyrano de Bergerac” est un chef-d’œuvre. Depuis toujours, j’ai une imagination débordante.  Là pour le coup, après de multiples essais, je me suis dit qu’il fallait, cette fois-ci y mettre un terme. Tout était là, dans mes souvenirs, qu’il a fallu chercher profondément.  Ma propre mémoire avait omis tant de choses...

 

Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?

Pour l’instant je laisse faire les choses, je vais voir ou ça m'emmène. J’ai toujours écrit, des poèmes, des déclarations d’amour enflammées, des plaidoiries d’avocat ; les phrases viennent quand je réfléchis, quand je me pose. L’envie d’écrire à nouveau me tente.

 

Un dernier mot pour les lecteurs :

Un grand Merci à ceux qui ont acheté mon ouvrage. Vous donnez des ailes à mes mots. Quelle fierté pour moi. J’attends vos ressentis, vos émotions lors de cette lecture. Les mots sont faits pour être partagés, c’est l’essence même d’un auteur.

Rejoignez-moi sur ma page Facebook : https://www.facebook.com/Lacomtesserouge/

 

  • La Comtesse Rouge

    De Bénédicte Chaplart

    La Comtesse Rouge

    De Bénédicte Chaplart

    Ce n’est pas sans humour et légèreté que l’auteur nous raconte son enfance terrifiante dans les années 70. Entre un père violent et incestueux et une mère alcoolique et suicidaire, Bénédicte a dû faire face à un...

    Thème : Témoignage


Cet article a été posté dans Rencontre avec..., Interview écrite Mots-clés interview écrite, La Comtesse Rouge, Rencontre avec Bénédicte Chaplart

Commentaires