Rencontre avec Evelyne Simoens, auteur de « Out of Africa »

Evelyne_Simoens_out_of_africaDans quelle région habitez-vous en France ? Sinon, dans quel autre pays ?

Je suis bruxelloise.

 

Présentez-nous votre ouvrage

 Out Of Africa, c’est un livre qui est un petit peu la suite de mon mémoire en sociologie. Celui-ci avait pour titre ‘les jeunes amateurs de musique, les groupes porteurs et émetteurs de valeurs’.  La musique prend une place importante dans nos sociétés actuelles. Elle serait d’origine africaine, du moins les notes émergeantes du rock and roll. Le blues, le negro’s spirituals, les chants des esclaves africains. uprend qui est

 

Pourquoi avoir écrit ce livre ?

Le professeur ayant dirigé le travail de fin d’études disait que j’avais des facilités à écrire. Il m’a un peu encouragé à écrire un livre.

 

À quel lecteur s'adresse votre ouvrage ?

J’aimerais m’adresser aux adolescents.

 

Quel message avez-vous voulu transmettre à travers ce livre ?

Le chant est parfois un cri d’espoir.

 

Où puisez-vous votre inspiration ?

 Dans les années d’études à Louvain-la-Neuve et à Leuven.

 

Quels sont vos projets d'écriture pour l'avenir ?

… en sociologie ou un journal de bord.

 

Un dernier mot pour les lecteurs ?

La musique adoucirait les mœurs. Je trouve aujourd’hui, avec un peu de recul, que le temps que j’ai passé à écouter de la musique ne servait à rien. N’est-ce pas une perte de temps ! On peut écrire un livre de philosophie, rédiger des petits travaux que l'on peut publier même des années après. Etudier aussi un peu plus les cours que l'on suit pour ne pas être dernier de la classe.

 

  • Out of Africa

    De Evelyne Simoens

    Out of Africa

    De Evelyne Simoens

    Vous souvenez-vous de la chanson Rock around the clock de Bill Haley et du film, non moins populaire, Graine de violence ? Après la grande guerre, quel bouleversement pour la jeunesse !

    Thème : Essai / Etude autres


Cet article a été posté dans Rencontre avec..., Interview écrite Mots-clés interview écrite, rencontre avec evelyne simoens, Out of Africa

Commentaires