Rencontre avec Mohamadi ZEBA, auteur de « Le devoir de dire »

Mohamadi_ZEBA_EdilivreDans quelle région habitez-vous en France ? Sinon, dans quel autre pays ?

J’habite à Toulouse.

 

Présentez-nous votre ouvrage

Le devoir de dire est un aboutissement de ce que j’ai eu à gribouiller dans ma chambre d’étudiant ou au cours de mes voyages. Ce recueil de poèmes qui ne sent pas seulement l’Afrique, s’il n’exagère pas hélas, tristement la douleur de vivre, chante le bonheur. Car la vie est faite un peu de tout ça.

 

Pourquoi avoir écrit ce livre ?

Comme son nom le laisse aisément voir, le devoir de dire s’est imposé à moi. C'est un rêve d’enfance que je devais réaliser car un rêve, si j’y tiens est comme un devoir. Si j’ai bien besoin d’une drogue pour noyer le stress quotidien, le noir de la vie et les fantasmes de mon esprit, j’ai aussi besoin d’immortaliser les petits miracles du quotidien. Et pour ça, il n’y a pas mieux qu’un livre. Eh oui, l’écriture me libère.

 

À quel lecteur s'adresse votre ouvrage ?

En ces pages qui sont ma tribune, je ne m’adresse pas à un public choisi. Tout le monde peut me lire, car j’ai tenté de transcrire sur le papier les universelles joies et peines de la vie.

 

Quel message avez-vous voulu transmettre à travers ce livre ?

Je veux, par ces lignes partager d’abord ma passion des mots, des belles lettres. Même, si devant un enfant qui a la nausée, la littérature ne fait pas de poids, elle permet de mettre les i sur nos universelles singularités. Ce faisant, l’humain n’est plus seul. On est tous frères d’infortune. Et je peux conclure donc que j’ai voulu transmettre un message de solidarité.

 

Où puisez-vous votre inspiration ?

Je puise mon inspiration dans mon quotidien, dans l’actualité, dans le rap, dans les films, dans mes souvenirs…

 

Quels sont vos projets d'écriture pour l'avenir ?

Je voudrais demain parler de la vie, de l’Afrique, de la culture et bien d’autres choses encore. 

 

Un dernier mot pour les lecteurs ?

Merci à tous ceux qui me soutiennent. Merci à vous chers lecteurs pour les retours. Merci aux chers futurs lecteurs. Je fais mes premiers pas dans ce monde littéraire. Et les premiers pas ne sont pas toujours adroits, faciles. J’en suis conscient. Toutefois, le meilleur est à venir. Bonne lecture !

 

  • Le devoir de dire

    De Mohamadi Zeba

    Le devoir de dire

    De Mohamadi Zeba

    Au fil des pages, tombent l’une après l’autre les pans du Sahel voire du monde comme les feuilles d’un arbre caduc en saison sèche. D’ailleurs, il ne peut en être autrement pour « l’écrivain qui rapièce avec les mots la tr...

    Thème : Poésie


Cet article a été posté dans Rencontre avec..., Interview écrite Mots-clés interview écrite, Rencontre avec Mohamadi ZEBA, Le devoir de dire

Commentaires