Des vieux livres deviennent des œuvres d'art

Que faire de vieux bouquins laissés à l'abandon ? Eh bien, Mike Stikley, lui, a décidé de leur donner une nouvelle jeunesse en les transformant en tableaux : l'artiste californien crée de véritables œuvres d'art à partir des couvertures de livres. Original non ?

Quand_de_vieux_livres_deviennent_des_oeuvres_d'art_Edilivre

Un artiste amoureux de vieux livres
Autodidacte, Mike Stikley se façonne très rapidement son univers artistique. Avec son crayon à papier ou ses feutres de couleur, l'artiste a toujours dessiné, et ce sur tous les supports qu'il pouvait trouver : pochettes de disque, cartons d'emballage, vieux journaux... Mais c'est sa passion pour les bibelots vintages qui l'amène finalement à trouver le support qui deviendra sa marque de fabrique : le livre ! Et plus particulièrement le livre corné aux pages jaunies, qu'on laisse traîner dans de vieux placards. L'objet, à première vue indésirable, devient pourtant une toile sacralisée de l'artiste pour réaliser des fresques intérieures absolument remarquables !

Livres et dessins ne forment plus qu'un !
Sous ses mains expertes, les livres deviennent des tableaux où se mêlent nostalgie et mélancolie à travers des portraits de personnages romantiques. Un univers qui n'est pas sans rappeler les expressionnistes comme Egon Schiele pour ses portraits énigmatiques. En choisissant le livre comme support privilégié de son art, Stikley s'inscrit tout de même dans la lignée des plasticiens contemporains. Il revendique la singularité de son œuvre là où les livres ne disparaissent pas sous les traits de crayon ni sous les couches de peinture, bien au contraire. En effet, les couvertures détiennent un rôle à part entière au

Quand_de_vieux_livres_deviennent_des_oeuvres_d'art_Edilivresein de l’œuvre, comme si livres et dessins ne formaient plus qu'un. L'artiste s'est d'ailleurs amusé avec les empilements et l'agencement des couvertures selon l'épaisseur de leur tranche pour créer des jeux d'ombre et des illusions réalistes...

Solitaire et libre-penseur, Stikley avoue que les toiles blanches avant de peindre un tableau l'ont toujours effrayé dans son travail d'artiste. D'où l'idée accidentelle de souhaiter un jour peindre sur des livres, dont les couleurs ont su rassurer l'artiste et lui inspirer de nouvelles créations. Pour découvrir plus en détails le travail de l'artiste, rendez-vous sur son site !

Et vous, que pensez-vous du livre comme support d’œuvre d'art ? Que souhaiteriez-vous faire de vos vieux livres tombés aux oubliettes ?


Cet article a été posté dans Autour du livre, Littérature Mots-clés livres, inspiration, art, Mike Stikley, œuvre d'art, vieux livres, artiste californien, vieux livres transformés en œuvre d'art

Commentaires