Rencontre avec Régine Roche, auteure de " Lorsqu'un enfant disparaît "

Régine_Roche_EdilivrePrésentez-nous votre ouvrage en quelques mots ?
Cet ouvrage se veut être un livre d'espoir et de réconfort après une épreuve telle que la perte d'un enfant.
Il retrace mon cheminement de réconciliation avec la vie, la traversée du deuil, la transformation qui s'en suit et mon nouveau regard sur la vie. Un regard doux et lumineux.

Pourquoi avoir écrit ce livre?
Pour témoigner qu'une épreuve très douloureuse peut aussi être source d'enseignements, et même d'enthousiasme et de vie. Pour dire qu'il est possible de retrouver la paix intérieure, en s'accordant du temps, en se donnant le droit de retrouver la joie, malgré tout.

A quel lecteur s'adresse votre ouvrage?
Aux parents endeuillés bien sûr, mais aussi à l'entourage qui ne sait souvent pas comment se comporter. Dans ce livre, on peut comprendre ce que ressent intimement une mère et ce qu'il est possible de faire, ou de dire pour l'aider. Une journaliste de Télim TV m'a dit que ce livre pouvait aussi être lu par des personnes qui n'avaient pas perdu un enfant car il offre des clefs pour savoir comment vivre pleinement. C'est finalement un livre sur la vie dont il s'agit.

Quelles sont les principales qualités de votre livre?
Les lecteurs me disent qu'ils le trouvent aéré, fluide, facile à lire et, de surcroît, avec une belle écriture... Il est vrai que je l'ai découpé en 36 courts chapitres, pouvant se lire indépendamment, au gré de son envie et son cheminement. Chaque chapitre commence par une citation et se termine par une réflexion sur la mort, la vie, le bonheur, l'amour...

Quel message avez-vous voulu transmettre à travers votre ouvrage?
Que l'invisible n'est pas l'inexistant. Qu'une épreuve peut faire grandir notre âme, notre compréhension des choses, des êtres et nous pousser à réaliser ce qui est important à nos yeux. Que le cheminement de résilience passe par un dépouillement, une mise à nu de l'essentiel. Que nos enfants disparus continuent à être près de nous, autrement, et à nous guider. Que l'on ne peut pas tout maîtriser et qu'il est nécessaire de " lâcher-prise" et trouver la confiance. En ce qui est, en ce qui sera , en ce qui nous dépasse.

Où puisez-vous votre inspiration?
Dans le silence, la nature, dans la beauté de la vie, dans les grandes sagesses de l'humanité, dans le lien avec tout "ce qui est" et tout ce qui ne se voit pas. Ce livre, j'ai vraiment le sentiment de l'avoir écrit avec ma fille Magali. Il est né comme une évidence.

Quels sont vos projets pour l'avenir?
J'anime à présent des conférences autour du deuil, de la résilience, ainsi que des ateliers d'écriture. J'anime également une émission radio autour du bien-être. Et puis, pourquoi pas, écrire un autre livre?...

Un dernier mot pour les lecteurs?
Merci de me lire, merci aussi pour vos messages sur ma page Facebook (regine roche.auteur), merci pour les partages lors des salons du livre (de belles rencontres ont eu lieu à la Foire 2013 du Livre de Brive).
Et une petite phrase de mon livre: " Nous sommes plus forts que nous le croyons. Nous portons en nous des ressources insoupçonnées."

  • Lorsqu'un enfant disparaît

    De Régine Roche

    Lorsqu'un enfant disparaît

    De Régine Roche

    Comment retrouver le goût de vivre, la sérénité, et même le bonheur après la mort d'un enfant ? Quelles émotions traversent une mère en quête de sens et de repères ? Où trouver de l'aide et du réconfort ? Ce livre est le fruit d'un cheminement de neuf années consécutif au décès de Magali, seiz...

    Thème : Témoignage

 


Cet article a été posté dans Rencontre avec..., Interview écrite Mots-clés beauté, Régine Roche, Lorsqu’un enfant disparaît, deuil, reconstruction, épreuve

1 Réponses à Rencontre avec Régine Roche, auteure de " Lorsqu'un enfant disparaît "

  • Helia Deshayes
    Helia Deshayes on 27 Janvier 2014 at 200838 said:

    Je ne puis qu'être à la fois touchée, rassurée et bouleversée de lire ces mots qui me ressemblent tant.

Commentaires