Le Mort dans l'ascenseur

Par Patrice Leclerc

Thème : Roman policier / suspense

Format : Roman (134x204)

Nombre de pages : 420

Date de publication : 29/06/2016

ISBN : 9782334158183

Disponible

Livre papier
27,50 €

Livre numérique : format Pdf et format Epub
4,99 €

Résumé

Mai 2004. Un pensionnaire d’une maison de retraite de Figeac disparaît. Quatre jours plus tard, on retrouve son cadavre dans un des ascenseurs de l’institution.

Le capitaine Daniel Delplace, commandant la gendarmerie de Figeac, va mener l’enquête. Les mystères entourant la mort du vieillard vont le conduire à plonger dans le passé. C’est ainsi que va resurgir l’histoire des personnages qui, entre 1942 et 1944, ont gravité dans l’entourage de Bernadette et d’Heinrich.

Daniel va alors être amené à reconstituer les événements tragiques qui se sont produits au cours de cette période, que tous les habitants de la région avaient tenté d’oublier ou d’occulter. Mais son enquête va participer à générer de nouveaux drames, jusqu’à un dénouement qui le conduira à découvrir et à affronter lui aussi les lourds secrets de sa famille.


Biographie de Patrice Leclerc

Patrice Leclerc. 66 ans. Marié, trois enfants, onze petits-enfants. Général à la retraite. Lorsque j’écris un roman, je veux amener le lecteur à imaginer que tout ce que je raconte est crédible, et à défaut d’être réel, aurait pu exister, ou existe peut-être en partie. Pour cela, je suis obligé de me déplacer dans mon histoire comme le ferait un équilibriste. Le câble qui me sert alors de fil directeur pour dérouler mon histoire, doit donc être parfaitement résistant et bien arrimé. C’est pourquoi il est composé de lieux, de dates, de personnages et d’événements réels, que je puise dans notre passé et dans notre quotidien. Ainsi, si les héros sont fictifs, ils pourraient exister, et vous pourriez les croiser autour de vous. Leur environnement vous est peut-être familier, ou pour le moins ne vous est pas inconnu. Mais pour créer le mystère, pour déclencher des événements qui puissent être vraisemblables, il me faut inventer, je dirais même divaguer. Non pas au sens propre, en prononçant des paroles incohérentes, mais au sens littéraire, en ‘’errant çà et là, à l’aventure’’. Ou encore au sens figuré, comme le ferait une rivière : ‘’sortir de son lit, le déplacer’’. C’est là un exercice difficile pour un équilibriste suspendu sur son câble au-dessus du vide. D’autant que ce parti pris nécessite de se contorsionner, afin de mélanger le réel avec l’imaginaire, de passer sans que le lecteur n’y prenne garde de l’un à l’autre, tout en faisant en sorte que l’imaginaire puisse paraître réel, mais aussi que le réel puisse surprendre. Les situations qui en résultent n’ont bien sûr pas existé, mais certaines vous paraîtront pourtant familières, et si je les relate c’est qu’elles auraient pu se produire, ou qu’elles pourraient se produire un jour. Pour autant, toute ressemblance avec des personnes ou des événements ayant existé ou existant encore, ne peut être aujourd’hui que fortuite. Encore que …

Articles associés

Aucun article n'est associé à cet ouvrage.

Avis des lecteurs

Bravo - 06/10/2016

Livre passionnant qui,bien que très structuré , est empreint d'une très grande sensibilité. L'auteur semble vibrer avec chacun de ses personnages. L'histoire de France en cette période se conjugue magnifiquement avec celle des héros de ce roman . On lit ce livre comme un scénario, on voit les différentes scènes comme celles d'un film.......A quand une adaptation pour le cinéma?

un régal - 21/07/2016

Un livre à découvrir, intriguant et passionnant, on se projette facilement dans l'histoire. Un deuxième opus est il prévu ?

Mots clés

Utilisez un espace pour separer vos mots clés. Utilisez l'apostrophe (') pour rédiger une phrase.