Boom des tablettes et liseuses en 2013

Depuis son entrée sur le marché littéraire, le numérique a pris une place considérable. En effet, peu à peu les liseuses électroniques et autres tablettes s’imposent comme l’image du livre moderne. Où en est, aujourd’hui, la dynamique de ces deux nouveaux outils de lecture ?

liseuse_tablette_Edilivre

Les tablettes
D’après l’institut Gartner, qui a mené une enquête sur le sujet, les ventes de tablettes ont le vent en poupe. Ces dernières, bien plus polyvalentes que les liseuses, sont souvent utilisées pour lire des livres électroniques. La croissance de leurs ventes ne cesse d’augmenter pour bien des raisons que le directeur du cabinet résume ainsi : « Les prix bas, la variété des modèles proposés, l’usage du cloud et l’addiction des consommateurs aux applications mobiles sont des facteurs clés (…) ». Outre les pays développés, elles se répandent également énormément dans les pays émergents.

L’institut indique que, selon ses recherches, la progression des ventes mondiales en 2013 par rapport à celles de 2012 sera de 70 %. Nous passerons donc d’environ 116 millions de tablettes vendues l’an passé à 197 millions cette année. Plus impressionnant encore, nous apprenons aussi que les ventes de tablettes dépasseront celles des ordinateurs d’ici 2017.

Les liseuses
Selon une étude de GfK, les ventes de liseuses sont légèrement moins en forme mais font tout de même bonne figure face à la crise. Par exemple, en France, il s’est vendu 300 000 e-readers en 2012 contre une prévision de 500 000 cette année alors que les ventes de tablettes se comptent en millions.

Même si la lecture sur liseuse à encre électronique est bien plus agréable que sur tablette à rétroéclairage, il semble que les consommateurs préfèrent le rapport qualité/prix d’une tablette qui détient davantage de fonctions. C’est d’ailleurs une des conclusions que fait Chapitre.com dans une enquête effectuée sur le sujet : 22,4 % des lecteurs recherchent davantage d’interactivité sur leurs liseuses (recherche de définitions, renvoi du texte sur leLiseuses_tablettes_Edilivre web…) et 15 % sont demandeurs de plus de contenu multimédia (animation, vidéo, audio…). Il semble, tout compte fait, que la littérature numérique a un bien bel avenir devant elle et ses ventes en constante hausse en sont la preuve même.

Etes-vous personnellement réticent à l’idée de délaisser le format papier ou plutôt enthousiaste ?

Article écrit avec la participation d’Alexandre