Interview vidéo


11 décembre 2013
Posté par
Flora

Bande annonce de « L’affaire Distilbène ou Mutilations sur ordonnances » de Dane Morin-Delacroix

Nous avons le plaisir de vous présenter la bande-annonce du livre L’affaire Distilbène ou Mutilations sur ordonnances aux Editions Edilivre.

[youtube= »https://www.youtube.com/watch?v=tU9fTkrLAqU« ]

– Détails sur le livre :
. Format : 13,4×20,4
. Nombre de pages : 370
. Date de publication : 09/10/2013

– Résumé du livre :
Ces écrits relatent les aventures incroyables d’une mère de famille, qui découvre l’effarante réalité : Avec plus de 300 000 femmes elle a absorbé pendant ses grossesses un traitement qui a provoqué des cancers et des malformations sur les enfants qu’elles portaient… pouvant se transmettre aux générations suivantes !

Elle décide alors, devant la négation et l’indifférence totales des pouvoirs publics, de se battre pour faire éclater la vérité.

Vous serez stupéfaits par tous les pièges mis sur sa route et comment, avec sa famille ils se sont retrouvés en plein drame policier.

Mais jamais elle ne renoncera.

Le « Distilbène » ou « DES » est une hormone de synthèse, prescrite pour des problèmes de fausse-couches de 1946 jusqu’en 1977 alors qu’elle aurait dû être INTERDITE dès 1971.

– Biographie de l’auteur :
Dane Morin-Delacroix constate en 1983 que ses quatre enfants sont tous nés avec des lésions et des malformations provoquées par le « Distilbène » prescrit lors de ses grossesses. Face au silence malsain qui règne en France autour de cette « affaire », elle fonde en 1986 la première association « DES France ». Et devient par nécessité une combattante, avec pour seule arme : la volonté ! Consternée d’apprendre que cette molécule est aussi administrée aux animaux, le scandale du veau aux hormones. Elle rapporte en 1988, les méfaits que la prescription comme pilule de « DIANE » fait courir aux utilisatrices. Heureusement, au milieu de cette tempête il y eu des soutiens et des rencontres agréables comme : Mimie Mathy, G. Depardieu, P. Sébastien sans oublier C. Legrand (sœur de Michel) et bien d’autres encore.