Toute notre actualité


Auteur à succès du mois


10 décembre 2015
Posté par
Guillaume

Auteur à succès du mois de décembre : Nathalie Homps

Nous avons le plaisir de vous présenter « L’auteur à succès du mois », Nathalie Homps et son ouvrage Sclérosée de la plaque qui s’est vendu à plusieurs centaines d’exemplaires. 

 

Pourquoi avez-vous écrit ce livre et quelles ont été vos sources d’inspiration ?
Je suis mariée et maman comblée de 3 enfants. On m’a diagnostiquée une sclérose en plaques en 1996, je venais de fêter mes 22 ans, même si je savais depuis très longtemps que j’étais malade (depuis mes 17/18 ans). Je pouvais enfin mettre un nom sur celle qui allait devenir ma compagne de route. J’ai décidé immédiatement de me battre et de n’en dégager que le positif. Il y a deux ans, j’ai du jour au lendemain, perdu l’usage de mes jambes. Durant 3 mois, j’ai lutté contre la maladie qui prenait le dessus et durant cette période j’ai écrit pour moi d’abord, pour mes enfants, mon mari, mes parents, ma famille mes amis et toutes les personnes malades .

Pourquoi avez-vous décidé de publier chez Edilivre ?
J’avoue que je connaissais seulement de nom edilivre et une fois mon témoignage écrit, je me suis mise en quête d’un éditeur. Au fur et à mesure de mes recherches internet, il m a semblé que je pourrais travailler avec vous.

Pourquoi avoir choisi les services « couverture personnalisée », « pack numérique »? Qu’ont-ils apporté à votre livre ?
Je voulais absolument une couverture personnalisée car c’est moi repoussant mon fauteuil roulant, pour moi une photo pleine de sens.
Concernant le pack numérique, je pense que c’est une nécessité à  l’heure actuelle (même si je n’en vois pas trop l’impact).

Comment avez-vous fait la promotion de votre livre (amis, médias, événements, blogs, forums, réseaux sociaux…) ?
Pour la promotion de mon livre j’ai contacté Ouest-France et Le Télégramme qui ont fait de magnifiques articles. J’ai eu un entretien d’une heure avec chacun.  Les impacts de leurs articles ont toujours été importants. J’habite une ville de 70000 habitants et on me reconnaissait dans la rue. J’ai fait deux séances de dédicaces, j’aurais pu en faire plus mais avec mon travail, les enfants, le quotidien, ce n’est pas évident  Je n’oublierai jamais la 1ère séance de dédicace qui fut un succès phénoménal, les libraires m’ont dit qu’ils n’avaient pas vu cela depuis des années et que même des auteurs connus n’avaient pas autant de monde (il y avait une attente de plus d’une heure, je devais rester deux heures, je suis restée 4 heures). J’ai aussi fait des interventions auprès de 200 adolescents de 13 à 15 ans. Ce fut des moments formidables. Il y a aussi les réseaux sociaux.
Je participerai le samedi 28 mai, à l’occasion de la journée mondiale de la sclérose en plaques, à une nouvelle séance de dédicaces .
Les retours sont toujours positifs et les seuls un peu plus « négatifs » sont que j’aurais dû écrire un plus gros témoignage car les lecteurs voulaient en savoir plus tellement ils étaient pris dans mon histoire . On me demande de plus en plus quand je vais écrire la suite. J’avoue ne pas avoir de réponse pour le moment . A suivre…
J’ai eu l’immense chance de rencontrer Amélie Nothomb, elle a lu mon témoignage et ces premiers mots : « je suis bouleversée ». J’ai un message téléphonique sur mon répondeur de plus d’une minute et c’est un cadeau magnifique qu’elle m a fait .
Il y a peu, j’ai également donné mon témoignage à la télévision : Tébésud. J’espère y apparaître dans quelques temps

Écrivez 3 conseils que vous pourriez donner aux auteurs Edilivre pour les aider à écrire et à promouvoir leur livre ?
Les conseils que je pourrais donner : contacter les médias, écrire pour le plaisir et ne pas tirer de plans sur la comète en se disant que l’on va devenir richissime.

Bravo en tous cas pour toutes les actions que vous mettez en place !