Alfred Hitchcock inspire la littérature

Alors que le film Hitchcock, qui revient sur l’existence et les chefs-d’oeuvre du cinéaste, est actuellement nos écrans, de nombreux ouvrages font eux aussi la part belle au réalisateur britannico-américain.

Hitchcock_EdilivreLe maître incontesté et incontestable du thriller
Qui ne se souvient pas de l’effrayante scène de la douche de Psychose, de la folle poursuite des corbeaux mangeurs d’hommes dans Les Oiseaux et de la perfidie macabre de Grace Kelly, épouse adultère, prête à tous les odieux stratagèmes pour éliminer son époux dans Le Crime était presque parfait ? Hitchcock s’impose comme l’un des plus grands réalisateurs britanniques, reconnu comme tel dans le monde entier. Les ingrédients de ces thrillers à succès ? L’alternance entre humour noir et suspense, le jeu sur la peur, la culpabilité, la perte d’identité, le double et le délire. Ses films prennent souvent la forme d’angoissants huis-clos, mettant en scène des personnages psychotiques et de dangereux criminels, animés des plus noires intentions.

Ceux-ci, souvent campés par de grandes actrices des années 1930, telles Grace Kelly ou Ingrid Bergman, s’érigent comme les vedettes-phares de notre homme. Il entretenait des rapports très ambigus, paradoxaux avec ces dernières qui devaient s’entretenir de longues heures en tête-à-tête avec lui avant d’incarner un rôle.
Le 6 février dernier, un long-métrage de Sacha Gervasi, mettant en scène Anthony Hopkins et Scarlett Johanson, propose un fascinant biopic sur le maître de l’horreur. Ce film se concentre essentiellement sur le tournage de Psychose, l’un des films les plus marquants du cinéaste.

Zoom sur quelques ouvrages inspirés par la personnalité d’Hitchcock
Hitchcock et la production, publié par Timothée Lasfargues, chez Edilivre, revient sur le parcours de notre réalisateur. Biographie sélective focalisée sur les rapports d’Hitchcock avec les autres producteurs, Lasfargues y examine les relations qui liaient le maître de l’horreur avec ces derniers. La grande question : Hitchcock se différenciait-il tellement ? Cet ouvrage propose, entre autres, une comparaison entre le travail de notre maître et celui de l’homme de cinéma David O Selznick, connu pour avoir permis la réalisation du célébrisssime Autant en emporte le vent. Mais Timothée Lasfargues n’est pas le seul à s’intéresser à Hitchcock. D’autres ouvrages ont été largement inspirés de la vie et de l’oeuvre de ce dernier tels que : La Face cachée d’un génie de Donald Spoto, publié en 2004, qui présente les films du cinéaste américain.

Dans une rubrique plus didactique et informative, un grand dictionnaire consacré à Hitchcock, est paru en 2007. Cet ouvrage s’impose comme une grande rétrospective des relations du cinéaste avec ses actrices, des histoires (sentimentales) qui ont influencé ses films. Hitchcock_Edilivre
Il permet de devenir absolument incollable sur le réalisateur de Psychose. N’oublions pas, enfin, que Hitchcock a rédigé lui-même son autobiographie Hitchcock par Hitchcock, dans laquelle il revient sur son parcours et sa carrière. On n’est jamais mieux servi que par soi-même !
Alors, vous sentez-vous hitchcockien dans l’âme ?

Article écrit avec la participation de Camille