Autour du livre


14 janvier 2014
Posté par
Edilivre

Alcatel présente une nouvelle liseuse de 4 pouces

Baptisée Magic Flip, la petite nouvelle de chez Alcatel poursuit la mode de l’encre électronique et cherche à se démarquer de ses concurrents. Éléments de réponse.

La_nouvelle_liseuse_d'Alcatel_EdilivreLa coque à encre électronique, futur de la liseuse ?
Très récent sur le marché, ce concept propose une plus grande interactivité avec la machine, par le biais d’un écran supplémentaire (dans la coque), communiquant avec l’écran principal et fournissant des données aussi diverses que des fonctionnalités de la machine, des notifications, l’affichage d’images en plus grand format, l’autonomie de la batterie, etc… Si le concept en est aujourd’hui seulement à ses premiers balbutiements, sa marge de progression est immense et offre de belles perspectives d’avenir aux liseuses et surtout aux smartphones.

Pour sa toute petite liseuse, Alcatel s’est penché sur des interactions « intelligentes », s’adaptant par exemple à la localisation de l’utilisateur.

La plus petite des liseuses
A l’heure actuelle, on a peu d’informations sur la Magic Flip. Mais on sait d’ores et déjà qu’elle sera la plus petite des liseuses d’un marché en plein boom, avec un écran de seulement 4 pouces. Alcatel a annoncé qu’elle supporterait tous les types de formats e-book (les premiers prototypes de coque à encre électronique ne pouvaient afficher que des tailles de fichiers réduites, type image de faible qualité).

La_nouvelle_liseuse_d'Alcatel_EdilivreDe plus, elle disposera d’une connexion Bluetooth permettant d’interagir avec tout type d’appareil de la gamme Alcatel.

Prévue pour dans quelques mois aux Etats-Unis, la liseuse Magic Flip devrait voir le jour avec un prix raisonnable. Alcatel prévoirait de l’inclure dans une offre couplée smartphone/liseuse, la liseuse étant offerte pour l’achat d’un smartphone.
Affaire à suivre donc !

Allez-vous vous laisser tenter par cette nouvelle liseuse ? Que pensez-vous des coques à encre électronique ?

Article écrit avec la participation de Quentin