Rencontre avec Béatrix, auteur de « Celle qui venait de nulle part »

Présentez-nous votre ouvrage

Angie, mon héroïne, n'est pas bien dans sa vie. Elle veut en changer, partir, se retrouver pour se sentir plus en harmonie avec elle-même. Son départ va entraîner beaucoup de changements, dans sa famille notamment. Les révélations que lui fera son père va l'amener, avec sa sœur, dans un pays lointain à la recherche de leur frère. Mais cette vie dont elle parle, est-ce bien la sienne ? Qui es-tu vraiment Angie ?

Pourquoi avoir écrit ce livre ?

Un jour, après la lecture d'un livre que j'ai beaucoup aimé je me suis demandé si, moi aussi, je ne serais pas capable de créer une histoire. Une histoire que tout le monde pourrait lire, où tout le monde retrouverait un peu de lui-même. Une histoire qui ne laisserait pas indifférent. Une histoire qui tient en haleine jusqu'à la dernière page. Au fil de ma narration je me suis laissé emporter par mon récit et la suite s'est imposée à moi tout naturellement.

À quel lecteur s'adresse votre ouvrage ?

A toutes les personnes qui aiment lire et qui ont besoin de s'évader le temps d'une histoire. A toutes les personnes qui recherchent de l'émotion à travers leur lecture. Qui n'a pas eu envie, un jour de tout plaquer, tout quitter, recommencer ailleurs ? Bien sûr l'histoire de mon héroïne est un peu atypique mais je pense que c'est pour ça qu'on finit par s'y attacher.

Quel message avez-vous voulu transmettre à travers ce livre ?

J'ai voulu parler de la vie, des doutes, des relations amicales, familiales, amoureuses. Des difficultés de l'existence. Du fait de mon expérience dans le monde de la maladie mentale j'ai voulu démystifier cet univers et permettre à mes lecteurs d'avoir une vision un peu plus positive de ce monde à part.

Où puisez-vous votre inspiration ?

En observant, écoutant. J'essaye de trouver un fil conducteur et je me laisse emporter par mes aspirations, mes désirs. Je puise mon inspiration aussi dans mon vécu personnel et professionnel dans lesquels je rajoute un soupçon de fiction.

Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?

J’attends de voir l'impact de mon manuscrit sur mes lecteurs. Les retours que je pourrai en avoir. Envie, bien sûr, de continuer à écrire, raconter, imaginer. Écrire une autre histoire ou donner une suite ? Qui sait ? J'ai déjà ma petite idée !

Un dernier mot pour les lecteurs ?

Laissez vous emporter par mon récit. Oubliez le quotidien pour plonger dans la vie d'Angie en espérant vous avoir fait vibrer et vous avoir donné l'envie d'aller jusqu'à la dernière page.


Commentaires