Rencontre avec  Jean-Pierre LECOFFRE, auteur de « Approchez les enfants que je vous raconte »

Présentez-nous votre ouvrage

Mon livre est composé de cinq contes pour enfants : -Le père Lapouque, personnage très connus dans la Normandie d’autrefois,

-La poule aux œufs d’or,

-Jeannot lapin et son muguet magique,

-Biquette la  chèvre et tous les autres animaux qui se laissent charmer  par la flute d’Hélène et  sa belle musique,

-Le cheval « Bijoux le péteur » et tous les animaux de la ferme,

-le chien Patapouf.

L’illustration a été réalisée par ma petite fille MARGAUX (âgée de 8 ans)

Le livre se termine par un quizz composée de 20 questions en rapport avec les histoires et du diplôme du meilleur jeune lecteur.

Pourquoi avoir écrit ce livre ?

J’ai commencé par écrire un premier livre sur ma passion pour le cyclisme. Lors de ma participation à des salons du livre, j’ai constaté que les enfants étaient très présents, qu’ils avaient envie de lire  et qu’ils étaient très à la recherche d’ouvrage pour leur âge.

À quel lecteur s'adresse votre ouvrage ?

C’est un livre pour les enfants.

Quel message avez-vous voulu transmettre à travers ce livre ?

Dans une période où la violence est trop souvent présente, même dans les dessins animés pour les enfants,  j’ai voulu apporter un peu de rêve et de magie, et aussi de l’amour et du respect pour nos amis les animaux qui sont toujours très présents dans mes histoires.

Où puisez-vous votre inspiration ?

Mes deux petites filles me réclamaient toujours une histoire avant de s’endormir. C’est donc d’abord auprès d’elles que j’ai testé mes récits.

Quels sont vos projets d'écriture pour l'avenir ?

Pour chaque livre j’essaie à chaque fois de trouver un nouveau sujet. Mon premier ouvrage traite du cyclisme, le deuxième est  destiné aux enfants, le troisième, qui est déjà  en préparation traitera  de l’histoire et de la vie  de mon village et de ses environs au début du 20ème siècle à partir de cartes postales anciennes. S’il y a un quatrième, je pense que ce sera un roman. J’aimerai tellement écrire une histoire qui se passerait dans le bassin minier du Pas de Calais, une région qui me fascine pour  la chaleur de ses habitants et pour le courage de ce peuple de mineurs.

Un dernier mot pour les lecteurs ?

Pour moi, chaque livre est une nouvelle aventure. L’écriture n’est pas mon métier mais simplement une nouvelle passion que je viens de découvrir.


Commentaires