Rencontre avec MONIK HASCOËT MEDJEDOUB auteur de « PAR CHEMINS DE VIE »

Présentez-nous votre ouvrage

PAR CHEMINS DE VIE est un recueil de poésie mais, aussi, de petits textes poétiques que je nomme «textoésies», de lettres, de contes, d'histoires réelles ou imaginaires et d' haïkus libres. C'est mon quatrième ouvrage édité par EDILIVRE. Il fait écho à UN COIN DE CIEL BLEU paru en 2015.

Pourquoi avoir écrit ce livre?

Pourquoi écrire, tout simplement?

«Ecrire est une liaison d'amour avec soi et les choses, et les moments et les gens. Ecrire, c'est comme vivre une vie parallèle à sa vie de chaque jour»: disait Louise Portal.

Oui, j'écris pour moi, sur moi pour aller vers les autres. J'écris parce que j'aime les mots, j'aime jouer avec eux et j'ai cette envie féroce de transmettre ma passion.

«La poésie est une lettre d'amour adressée au monde»: disait Charlie Chaplin.

Et je crois fermement qu'écrire, c'est vivre éternellement et j'ai cette soif d'éternité dans le cœur et dans la mémoire de tous ceux qui me sont chers, et «parce que tout ce qui est écrit, continue de vivre dans l'absence» (Louis Aragon)

A quel lecteur s'adresse votre ouvrage?

A tous les amoureux des mots et de la poésie et aux autres, aussi! J'écris avec les mots de tout le monde, des mots de tous les jours pour aller vers le monde et donner le goût de la poésie.

Quel message avez-vous voulu transmettre à travers ce livre ?

Comme le disait Jacques Brel: «Le talent, ça n'existe pas! Le talent, c'est d'avoir envie de faire quelque chose» et j'ai envie de donner de l'amour et des émotions positives au monde qui en manque cruellement, aujourd'hui.

Où puisez-vous votre inspiration ?

Je puise mon inspiration dans la vie, dans ma vie, bien sûr, parce qu'il est plus facile d'écrire sur soi mais, aussi, dans la vie des êtres qui me sont chers, ma famille et mes amis et puis, il suffit, tout simplement, d'un mot, d'une parole, d'une image, d'une photo, d'une chanson... et l'imagination fait le reste mais il me faut plus que tout le silence et la solitude de la nuit.

Quels sont vos projets d'écriture pour l'avenir ?

Un roman, peut-être ?

C'est une demande de plus en plus pressante de la part de mes aimants.

«Franchir la porte, c'est tout un monde mais en fait, il suffit de faire un pas» (Jean Anouilh)

Une histoire bouillonne dans ma tête, quelques lignes écrites sur un cahier...alors, oui, peut-être!

Et, de la poésie, encore et encore...

Un dernier mot pour les lecteurs

La poésie a une place toute particulière dans la littérature. Elle trace son chemin sans se soucier des modes. Elle est intemporelle, universelle et sans cesse, elle se renouvelle. Il n'y aura jamais de «Best-Seller» de Poésie mais il est urgent de lui donner une meilleure place dans la littérature.

Les poèmes viennent dans nos heures de tristesse, de mélancolie, de doute et d'incertitude nous aider à vivre. Ils nous transportent, un temps, dans un autre monde et même si le poète est parfois menteur, personne ne peut lui en vouloir de rendre le monde meilleur.

Lisons de la poésie, des yeux, à voix basse ou à voix haute et donnons le goût de la poésie à nos enfants et petits-enfants car mettre de la poésie dans sa vie, c'est y mettre de l'amour.


Commentaires