Rencontre avec ALG MINTHY, auteur de ANGE MARIE GERALDINE

Présentez-nous votre ouvrage ?

ANGE MARIE GERALDINE est mon second ouvrage publié chez Edilivre en 2017. C’est une nouvelle  enivrante qui relate la passion inouïe de Toundey, un jeune cadre pour  Ange Marie Géraldine, une étudiante.

Au fil des lignes de cette fabuleuse aventure littéraire, il apparait qu’une passion dévorante  peut facilement dégringoler en une spirale de crimes odieux. ANGE MARIE GERALDINE est comme son nom l’indique une fiction réaliste qui met en relief les drames incessants liés à l’amour mais pas seulement. Il (ouvrage) enseigne surtout  l’optimisme car du désespoir naît l’espoir le  plus inattendu.

Pourquoi avoir écrit ce livre ?

Il est difficile pour un amoureux des lettres, du beau et de la romance, pour un amoureux tout court de rester distant de l’amour. Cette œuvre qui a première vue ressemble à du vécu est une exaltation de l’amour. Même si l’on doit de temps à autre passer par l’épreuve du feu pour connaitre le vrai amour, il reste judicieux de célébrer la passion. Célébrer l’amour, tel était notre but au moment de l’élaboration de cette œuvre. Toutefois nous espérons nous y avoir attelés de la meilleure  façon.

A quel lecteur s’adresse votre ouvrage ?

Cet ouvrage s’dresse d’abord à tous ceux qui aiment la lecture. Il s’adresse ensuite à ceux  qui ont connu des déconvenues en amour. Ici, en Côte d’Ivoire on parle de ‘’goumin’’.Mais il s’adresse surtout à ceux qui n’ont pas encore connu de ‘’goumin’’ car ceux là restent les plus vulnérables. Qui mieux qu’eux a besoin d’être averti ! Il s’adresse enfin à tout le monde car nul n’est à l’abri d’une déception que dis-je d’une dépression amoureuse. Face au ‘’goumin’’, vieux ou jeunes, femmes ou hommes, blancs ou noirs, nous sommes tous des Toundey en puissance.

Quel message avez-vous voulu transmettre à travers ce livre ?

Le message est clair, c’est  célébrer l’amour. J’ai voulu montrer dans cette nouvelle, comment le vrai amour libère l’âme. Il est vrai que rien, à la surface de cette terre ne s’obtient sans peine et cela équivaut pour l’amour. A travers les lignes de Ange Marie Géraldine, j’exhorte les uns et les autres à l’espoir quand  ceux-ci traversent la vallée car de l’obscurité la plus trouble point toujours une étincelle de lumière restauratrice. Je prépare surtout ceux qui sont au sommet de leur passion à cette même traversée  du désert car la joie et la tristesse sont les deux faces d’une même pièce.

Où puisez-vous votre inspiration ?

Mon inspiration me vient du grand amour que j’ai pour les lettres mais  elle me vient surtout d’expériences vécues.

Quels sont vos projets d’écritures pour l’avenir ?

Je suis tout le temps entrain d’écrire. J’ai un autre manuscrit : LE MARIAGE DE MIEL  actuellement dans le processus éditorial d’Edilivre. En plus, je travaille sur un projet qui est en phase de correction. L’écriture est une passion pour moi!

Un dernier mot pour vos lecteurs ?

Merci de continuer de nous faire confiance. C’est vrai, c’est un veritable plaisir de se savoir lu car cela témoigne  de l’intérêt de nos écrits. En dépit du fait que nous soyons à nos débuts dans ce fantastique monde de l’écriture, nous volons encourager les uns et les autres à nous lire mais surtout à émettre des critiques constructives sur nos textes. Cela nous permettra à coup sûr de nous améliorer et de produire de bien meilleures œuvres.

Merci à toutes et à tous, surtout mille fois merci à la maison d’Édition alternative Edilivre qui nous donne ici, l’occasion  de partager notre passion avec les lecteurs du monde entier.

A très bientôt, je vous aime !


Commentaires