Rencontre avec Joseph OUMBE TALLA, auteur de «La Tragique Traversée de Jo»

Joseph OUMBE TALLAPrésentez-nous votre ouvrage

 « La Tragique Traversée de Jo » est un livre dans lequel j’ai voulu exposer au monde entier à travers l’histoire d’un jeune camerounais certaines réalités de la jeunesse Africaine noire, et   Camerounaise en particulier. J’ai voulu montrer certaines  difficultés que subit cette jeunesse au quotidien afin de mieux  s’insérer dans une société tout sauf équitable. L’élément le plus important que j’ai surtout voulu ressortir dans ce livre c’est de montrer à cette jeunesse que tout est possible malgré nos réalités pas toujours favorables. Je veux leur montrer ici qu’on n’est certes pas responsable de ce qu’on est ni de ce qui est, mais qu’on sera responsable de ce qu’on sera et de ce qui sera. Ces jeunes doivent savoir que seul l’échec souvent trouve les excuses, car le succès, lui il trouve toujours les moyens.

 Pourquoi avoir écrit ce livre ?

 Pour me libérer le cœur et  l’esprit, en réalité, l’année 2016  a été pour moi jusqu’ici, l’année la plus difficile de toute mon existence sur cette terre, j’ai vécu tellement de choses dures durant cette année-là et qui m’ont finalement beaucoup inspiré, sans vouloir prétendre que le livre parle de moi bien sûr, car beaucoup se perdront dans la lecture s’ils veulent m’identifier dans ce livre.

À quel lecteur s’adresse votre ouvrage ?

 A tout citoyen de ce monde, du Nord au Sud et de l’Est à l’Ouest. Pour ceux qui ne connaissent pas bien l’Afrique ou le Cameroun, ils auront la possibilité de découvrir une autre face de cette partie du monde ; et pour mes frères africains et camerounais, découvrez comment mieux vous insérer dans notre « hostile » société malgré vos origines.

Quel message avez-vous voulu transmettre à travers ce livre ?

 Un message de prise de conscience, de réconciliation et surtout de motivation.

Où puisez-vous votre inspiration ?

Hum, l’inspiration ! Les scènes sont des faits de société, mais l’inspiration je crois qu’elle est divine, car ressortir ces scénarios de vie  dans un livre d’une manière plus ou moins cohérente afin de permettre aux uns et aux autres de se sentir un peu à l’aise dans la lecture de par son style, son langage et sa « captivité », je pense sincèrement  qu’il nous faut aussi une force spirituelle au-delà de l’intelligence que l’on  peut prétendre avoir.

Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?

 Pour le moment, je suis en train de terminer un second manuscrit, je ne vous donnerai pas le thème ici, mais je peux juste vous dire que je suis en hésitation entre deux titres «  Sous le silence, la crainte » ou « Le prix du silence ». Dans quelques mois par la grâce de Dieu, je crois que j’aurai terminé ce manuscrit et le public pourra le découvrir aussi, mais déjà plusieurs autres idées me taraudent l’esprit en ce moment sur le troisième thème, pour vous dire la vérité, j’ai trois autres thèmes en projet sur lesquels je compte écrire, j’ignore encore comment je m’y prendrai, mais je pense que le Seigneur m’aidera à atteindre cet objectif.

Un dernier mot pour les lecteurs ? 

Découvrez le Cameroun, le vrai, celui que vivent ses habitants.


Commentaires