Rencontre avec Jessica ALTMEYER, auteur de « L’Empire »

Jessica ALTMEYER - L'Empire -edilivreDans quelle région habitez-vous en France ? Sinon, dans quel autre pays ?

Je suis originaire d’Alsace, même si je traîne actuellement mes pieds en région parisienne suite à une opportunité de travail.

 

Présentez-nous votre ouvrage

Stella est une femme douée d’une certaine influence politique, mais qui n’en peut plus du « désordre » qui règne dans son royaume, comme elle l’appelle. Elle veut changer les choses et fera tout ce qui lui est possible pour ce faire, quitte à devoir en payer le prix fort ; et elle ne manquera d’ailleurs pas d’apprendre des choses sur son passé alors qu’elle changera son avenir.

 

Pourquoi avoir écrit ce livre ?

Parce que je suis une grande amatrice de fantastique, mais plus particulièrement de son pendant plus sombre, qui s’adresse à un public un peu plus mature. Je voulais faire voyager les lecteurs dans un univers où tout est loin d’être rose, mais où chaque chose peut trouver sa place.

 

À quel lecteur s’adresse votre ouvrage ?

A un lecteur qui aurait environ 16 ans, car c’est à cet âge que l’on commence véritablement à se remettre en question et à se demander où est notre place. Je vise donc plutôt un public adolescent-adulte.

 

Quel message avez-vous voulu transmettre à travers ce livre ?

Que tout est possible, à condition de s’en donner les moyens ! Mais aussi un message de tolérance au travers de l’union des différents royaumes au fil de la nouvelle.

 

Où puisez-vous votre inspiration ?

Dans mon imagination. J’aime me projeter dans des mondes fabuleux qui auraient, pourquoi pas, leur place au cinéma ; et une fois que j’ai une idée, le reste suit tout seul… Ne reste alors plus qu’à l’écrire.

 

Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?

Une suite à « L’Empire », déjà, car j’ai laissé beaucoup de choses à approfondir, des questions sans réponses et des mystères à éclaircir. Quant au reste, j’ai beaucoup de projets, mais je ne sais pas encore lesquels seront concrétisés.

 

Un dernier mot pour les lecteurs ?

Mon style a un peu évolué depuis la rédaction de cette nouvelle il y a 3 ans, mais j’espère que vous arriverez à vous immerger dans cet univers que j’aimerais vous faire découvrir ! En espérant aussi que les questions laissées en suspens sauront titiller suffisamment votre curiosité pour avoir envie d’y apporter une réponse par la suite.


Commentaires