Rencontre avec Slameur des neiges, auteur de « De l’énergie des maux »

Présentez-nous votre ouvrage.

« DE L’ENERGIE DES MAUX » est un recueil de poésies dont le but est d’apporter, chez le lecteur et chez l’auditeur lors des soirées slam, des émotions provoquées par l’expression de maux à travers les mots. Des maux que chacun ne peut connaître au cours de sa vie, comme la mort, la maladie, les blessures sentimentales, mais aussi des maux de société. A la fois intimistes et sociétaux, mes textes ont tous été slamés sur les scènes angevines.

 

Pourquoi avoir écrit ce livre ?

Pour toucher un public sensible à la poésie sans pour autant être amateur de slam de poésie. Publier c’est aussi reconnaître un travail, une pensée…

 

À quel lecteur s’adresse votre ouvrage ?

Mes textes peuvent toucher tous les publics, sauf les enfants pour lesquels un recueil sera prochainement écrit. Mis à part cela, tout le monde peut lire ou
écouter ces textes.

 

Quel message avez-vous voulu transmettre à travers ce livre ?

Le premier message est d’exprimer des émotions à travers des thématiques et des textes forts. Avec humour, avec ironie aussi, je veux montrer que la poésie est vivante, chacun.e de nous peut écrire une poésie. Il suffit de laisser parler son cœur… Les techniques d’écriture et les jeux de mots viennent après !

 

Où puisez-vous votre inspiration ?

Ce recueil est très marqué par mon histoire personnelle. J’ai vécu des événements forts. J’ignore si cela est une force ou une faiblesse. Dans chacun des textes de ce recueil, il y a un message subliminal qui me permet d’extérioriser des émotions. Un peu comme une thérapie en quelque sorte. La nature, les animaux, l’histoire, la Bretagne, la politique sont ensuite des thèmes qui me sont chers.

 

Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?

Une oeuvre intitulée « SLAM HA DISKAN » est en cours d’écriture et s’approche de la fin. Comme son nom l’indique, il a pour objectif de concilier deux formes artistiques que sont d’une part le slam de poésie et d’autre part le « kan ha diskan », cette manière particulière de chanter dans un fest-noz en Bretagne. Ensuite, j’ai toujours l’intention d’écrire un recueil de poésies à destination des enfants. En tant que professeur des écoles, cela serait une consécration si des élèves apprennent mes textes ! Enfin, dans le domaine politique, je suis en train d’écrire une trilogie dont le titre est « POUR UNE SOCIÉTÉ DE L’ETRE ». Divisé en trois tomes, le premier étant sur le point d’être publié, cet essai politique a pour objet d’amener chacun.e à se questionner sur soi, sur l’Etat et sur les autres.

 

Un dernier mot pour les lecteurs ?

Tout d’abord un grand merci !
Vous pouvez en savoir plus sur mon monde artistique et/ou me contacter sur : https://slameur-des-neiges.wixsite.com/slam
Et, si j’ai pu aiguiser chez vous une envie d’écrire, je suis comblé !