Tag Archives: nouvelles


Top 05 des écrivains devenus célèbres après leur mort

Il y a des auteurs qui ont la chance de connaître la gloire de leur vivant et qui récoltent prix littéraire sur prix littéraire. Et puis il y a les autres : ceux dont le génie n’aura été reconnu qu’après leur mort mais donc les écrits auront marqué plus d’une personne.

Edgar Allan Poe


Considéré comme le poète maudit par excellence, Edgar Allan Poe a essayé tant bien que mal de faire connaître son œuvre littéraire. Pendant un temps, il fut vaguement réputé dans le petit milieu littéraire de Baltimore mais continuera toute sa vie durant à être mal mené par les évènements. La mort précoce de sa femme de la tuberculose et son alcoolisme notoire l’enfonceront un peu plus dans la folie jusqu’à le mener à sa mort. En dépit de ce destin controversé, ses travaux sont, aujourd’hui, reconnus par tous et ont même été intégrés de très nombreux programmes scolaires.

 

 

 

Stieg Larsson


Quelques mois après avoir envoyé les trois premiers tomes de la trilogie Millénium à son éditeur, Stieg Larsson succomba à une crise cardiaque foudroyante le 9 novembre 2004. Publiés entre 2005 et 2008, ses trois romans s’écouleront à plus de 2 millions d’exemplaires en Suède et connaitront un succès mondial. Pour preuve, l’adaptation cinématographique du premier tome de la saga par David Fincher avec Daniel Craig dans le rôle principal.

 

 

 

 

John Kennedy Toole


Professeur dans plusieurs facs, à New York et en Louisiane, puis à Porto Rico durant son service militaire, John Kennedy Toole était convaincu d’avoir écrit avec La Conjuration des Imbéciles l’un des plus grands chefs d’œuvres de la littérature américaine (et il a sûrement raison). Désespérant de voir un jour son ouvrage publié, il finit par se suicider en 1969 à l’âge de 31 ans. C’est sa mère qui poursuivra, après sa mort, cette folle bataille pour éditer La Conjuration des imbéciles. Le livre sortira finalement en 1980, se vendra à plus de 1,5 millions d’exemplaires et recevra l’année suivante le Prix Pulitzer de la Fiction.

 

 

 

Herman Melville


Si aujourd’hui Moby Dick est un chef d’œuvre incontesté, à sa sortie en 1851, le roman avait connu un échec. Échec d’une si grande ampleur que Melville s’enferma dans la solitude et la dépression faisant une croix quasi définitive sur sa carrière. Il s’éteindra dans l’indifférence générale le 28 septembre 1891, sans se douter que son ouvrage sera finalement reconnu, une centaine d’années plus tard, comme une œuvre majeure de la littérature.

 

 

 

 

Franz Kafka


Si aujourd’hui Kafka est un passage obligé dans tout programme de littérature qui se respecte, l’écrivain tchèque était relativement méconnu de son vivant. C’est en effet après sa mort que son ami Max Brod fera publier tous les romans et nouvelles qui le rendront célèbre, et ce en dépit du fait que Franz Kafka avait émis le souhait qu’à sa mort, l’intégralité de son œuvre soit détruite. Une bonne action pour la littérature mondiale, mais un choix relativement discutable dans la mesure où M. Brod n’aura absolument pas respecté les dernières volontés de son ami.

Bande-annonce de «Nouvelles du métro» de Mathys Foreau

bande_annonce_nouvelles_du_metro_EdilivreNous avons le plaisir de vous présenter la bande-annonce de Nouvelles du métro aux Éditions Edilivre.

 

 

 

 

 

 

 

 

– Détails sur le livre :


. Format : 134×204

. Nombre de pages :  68

. Date de publication : 13 octobre 2017

 

 

– Résumé du livre :

Les apparences sont souvent trompeuses. Simon, père de famille accompli, est atteint d’une étrange phobie. Il ne parvient plus à mettre les pieds dans le métro parisien, après y avoir croisé un inconnu antipathique. Que pouvait bien avoir cet individu de si extraordinaire pour que tout le monde lui prodigue autant d’attentions ? La jalousie empêche Simon de comprendre que cet homme est non-voyant. Comme en miroir, la deuxième nouvelle du recueil fait entendre le point de vue d’un jeune homme aveugle, qui se bat courageusement pour réussir malgré les obstacles que lui impose son handicap.

L’écriture enlevée de Mathys Foreau donne vie à des personnages auxquels le lecteur parvient aisément à s’identifier, pour mieux combattre les préjugés.

 

 

Concours « 48h pour écrire » : un gagnant 2017 avec un futur tout tracé !

Visuel clé-2017

 

Après un week-end intensif d’écriture et un mois de lecture, c’est l’heure de découvrir le grand gagnant de cette édition 2017 !

 

 

 

 

 

 

Avec pour thème « Le Futur », cette 5ème édition du concours « 48h pour écrire » a été une belle réussite. Entre le vendredi 22 et le dimanche 24 septembre 2017, plus de 1200 auteurs ont relevé le challenge d’écrire une nouvelle en 48 heures.

Aux côtés des équipes Edilivre, ce sont plus de 600 lecteurs qui ont lu et noté les nouvelles. À présent, il est temps de découvrir le palmarès final :

 

1er Prix : Jean-Christophe KIEFFER pour sa nouvelle « Le Futur sans Condition »

 

Avec sa nouvelle « Le Futur sans Condition », Jean-Christophe KIEFFER se voit offrir :

– Mise en forme et impression de 300 nouvelles (Edilivre) :

->100 offertes à l’auteur (non vendables)
-> 200 mises en avant dans les box « Gros lecteur » Exploratology

– Un bon d’achat de 150 euros sur idéecadeau.fr

– 300 € de fournitures Clairefontaine

 

 

2ème Prix : Alex Béchat pour sa nouvelle « L’enfant »

 

Avec sa nouvelle « L’enfant », Alex Béchat se voit offrir :

 

– Mise en forme et impression de 50 nouvelles, non vendables (Edilivre)

– Un diner gastronomique pour deux, livré à votre domicile, à choisir sur www.etoiledesgourmets.com, comprenant deux entrées, deux plats (hors homard) et deux desserts.

– 200 € de fournitures Clairefontaine

 

 

3ème Prix : Margot Valent pour sa nouvelle « 5,4,3,2,1… ! »

 

Avec sa nouvelle « 5,4,3,2,1…! », Margot Valent se voit offrir :

 

– Mise en forme et impression de 30 nouvelles, non vendables (Edilivre)

– Un abonnement d’un mois à la box « Romans » Exploratology

– 100 € de fournitures Clairefontaine

 

Qu’en pense le public ?

 

Vous avez été près 600 à voter pour élire votre nouvelle préférée et nous vous en remercions. Découvrez votre nouvelle préférée :

Prix du Public : Jean-Christophe KIEFFER pour sa nouvelle « Le Futur sans Condition »

 

C’est avec grand plaisir que nous lui offrons les lots suivants :

 

– Mise en forme et impression de 20 nouvelles, non vendables (Edilivre)

– Un tote bag + un bloc-notes + un stylo + une bonbonnière Edilivre

– 50 € de fournitures Clairefontaine

 

Et les autres dans tout ça ?

 

Nous vous proposons de découvrir l’intégralité du classement en cliquant sur ce lien : Classement « Prenez la parole ! »

 

Nos partenaires :

 

ideecadeau.fr-logo

IdéeCadeau.fr le leader Français du cadeau original sur internet : plus de 10 000 produits et activités à portée de clic !

 

LOGO-CLAIREFONTAINE-VERTICAL-BLEU

 

L’entreprise Clairefontaine, spécialisée dans la création et fabrication française de produits manufacturés à base de papier depuis plus de 150 ans. Cahiers, papiers, blocs, beaux-arts, loisirs créatifs, home déco, papiers recyclés, correspondance, stickers, bagagerie…Plus de 3 000 produits destinés aux écoliers, étudiants et entreprises. 

 

logo-Exploratology_PNG

 

Exploratology est une boutique en ligne qui célèbre l’amour de la lecture avec un concept d’abonnements littéraires ; tous les mois vous recevez un à deux romans coups de cœur avec du thé de qualité et des surprises de créateurs internationaux. 

 

logo-l'étoile des gourmets

 

L’Étoile des Gourmets est le 1er service en ligne pour vous fabriquer et vous livrer à domicile des repas gastronomiques, à Paris et dans toute la France. Que ce soit pour un repas d’anniversaire, un dîner en amoureux ou un repas de fête entre amis, servir un menu gourmet chez vous n’aura jamais été aussi facile, sans devoir faire venir un Chef à domicile.

Découvrez les trois finalistes de « 48h pour écrire » et votez pour le Prix du Public !

Visuel clé-2017Avec pour thème « Le Futur », cette 5ème édition du concours « 48h pour écrire » a été une belle réussite. Entre le vendredi 22 et le dimanche 24 septembre 2017, plus de 1200 auteurs ont relevé le challenge d’écrire une nouvelle en 48 heures.

Depuis début octobre, ce sont plus de 600 lecteurs qui découvrent et notent les nouvelles. À présent, il est temps de découvrir les trois finalistes du concours dont le palmarès final sera scellé par la lecture des équipes Edilivre  :

–  Alex Béchat avec sa nouvelle « L’enfant »

 

–  Margot Valent avec sa nouvelle « 5,4,3,2,1… ! »

 

–  Jean-Christophe KIEFFER avec sa nouvelle « Le Futur sans Condition »

 

Le Prix du Public : à vous de jouer !

 

Vous avez une semaine pour lire et voter pour votre nouvelle préférée parmi les trois finalistes. Vous élirez ainsi le Prix du Public de cette nouvelle édition de « 48h pour écrire ». Pour cela rien de plus simple : il vous suffit de lire les nouvelles finalistes (présentes au début de cet article) puis de voter ci-dessous :

 

 

 

 

 

Les résultats

À partir du 06 novembre 2017, les trois nouvelles finalistes seront lues et notées par l’équipe d’Edilivre, les résultats scelleront le palmarès. Durant cette période, le public sera appelé à voter sur Facebook pour élire le Prix du Public parmi les 3 nouvelles finalistes.

Les 1er, 2ème et 3ème Prix et le Prix du Public seront dévoilés sur le site Edilivre et Facebook dès le mercredi 15 novembre 2017.

 

Nos partenaires :

 

ideecadeau.fr-logo

 IdéeCadeau.fr le leader Français du cadeau original sur internet : plus de 10 000 produits et activités à portée de clic !

 

LOGO-CLAIREFONTAINE-VERTICAL-BLEU

 

L’entreprise Clairefontaine, spécialisée dans la création et fabrication française de produits manufacturés à base de papier depuis plus de 150 ans. Cahiers, papiers, blocs, beaux-arts, loisirs créatifs, home déco, papiers recyclés, correspondance, stickers, bagagerie…Plus de 3 000 produits destinés aux écoliers, étudiants et entreprises. 

 

 

logo-Exploratology_PNGExploratology est une boutique en ligne qui célèbre l’amour de la lecture avec un concept d’abonnements littéraires ; tous les mois vous recevez un à deux romans coups de cœur avec du thé de qualité et des surprises de créateurs internationaux. 

 

logo-l'étoile des gourmets

 

L’Étoile des Gourmets est le 1er service en ligne pour vous fabriquer et vous livrer à domicile des repas gastronomiques, à Paris et dans toute la France. Que ce soit pour un repas d’anniversaire, un dîner en amoureux ou un repas de fête entre amis, servir un menu gourmet chez vous n’aura jamais été aussi facile, sans devoir faire venir un Chef à domicile.

Concours « 48H pour écrire » 2017 – Le thème est …

THÈME-Concours-2017

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

POUR LA CINQUIÈME ANNÉE CONSÉCUTIVE, EDILIVRE VOUS LANCE UNE NOUVELLE FOIS UN DÉFI LITTÉRAIRE UNIQUE : ÉCRIRE UNE NOUVELLE EN 48H ! LE THÈME DE CETTE ANNÉE EST LE FUTUR.

 

 

Pour participer, c’est très simple ! Vous avez jusqu’à dimanche minuit pour rédiger et nous transmettre votre nouvelle via le formulaire ci-dessous.

LIEN VERS LE FORMULAIRE EN LIGNE

 

Pour être acceptée, votre nouvelle devra :

– respecter la thématique imposée : Le futur
– être transmise avant le dimanche 24 septembre minuit (00h)
– ne pas dépasser les 10 000 caractères, espaces compris, soit environ 2 pages A4
– être anonyme : votre nom, prénom ou pseudo ne doivent pas y figurer
– ne pas contenir d’illustrations, images ou photos

Chaque participant ne pourra présenter qu’une seule et unique nouvelle dont il garantira être l’auteur et le détenteur des droits.

Ce concours est gratuit, aucuns frais d’inscription ne sont ou ne seront demandés.

Téléchargez le règlement de la 5ème édition du Concours « 48 heures pour écrire »

 

Les lots 

1er prix :

– Mise en forme et impression de 300 nouvelles (Edilivre) :

->100 offertes à l’auteur (non vendables)
-> 200 mises en avant dans les box « Gros lecteur » Exploratology

– Un bon d’achat de 150 euros sur idéecadeau.fr

– 300 € de fournitures Clairefontaine

2ème prix :

– Mise en forme et impression de 50 nouvelles, non vendables (Edilivre)

– Un diner gastronomique pour deux, livré à votre domicile, à choisir sur www.etoiledesgourmets.com, comprenant deux entrées, deux plats (hors homard) et deux desserts.

– 200 € de fournitures Clairefontaine

3ème prix :

– Mise en forme et impression de 30 nouvelles, non vendables (Edilivre)

– Un abonnement d’un mois à la box « Romans » Exploratology

– 100 € de fournitures Clairefontaine

Prix du Public :

– Mise en forme et impression de 20 nouvelles, non vendables (Edilivre)

– Un tote bag + un bloc-notes + un stylo + une bonbonnière Edilivre

– 50 € de fournitures Clairefontaine

 

Les résultats

Du lundi 02 octobre au lundi 30 octobre, le jury composé 900 auteurs et  lecteurs notera chaque nouvelle, les trois nouvelles ayant obtenu la meilleure moyenne seront désignées comme les 3 finalistes. À partir du 06 novembre 2017, les trois nouvelles finalistes seront lues et notées par l’équipe d’Edilivre, les résultats scelleront le palmarès. Durant cette période, le public sera appelé à voter sur Facebook pour élire le Prix du Public parmi les 3 nouvelles finalistes.

Les 1er, 2ème et 3ème Prix et le Prix du Public seront dévoilés sur le site Edilivre et Facebook dès le mercredi 15 novembre 2017.

 

Nos partenaires :

 

ideecadeau.fr-logo

 IdéeCadeau.fr le leader Français du cadeau original sur internet : plus de 10 000 produits et activités à portée de clic !

 

LOGO-CLAIREFONTAINE-VERTICAL-BLEU

 

L’entreprise Clairefontaine, spécialisée dans la création et fabrication française de produits manufacturés à base de papier depuis plus de 150 ans. Cahiers, papiers, blocs, beaux-arts, loisirs créatifs, home déco, papiers recyclés, correspondance, stickers, bagagerie…Plus de 3 000 produits destinés aux écoliers, étudiants et entreprises. 

 

 

logo-Exploratology_PNGClairefontaine est une boutique en ligne qui célèbre l’amour de la lecture avec un concept d’abonnements littéraires ; tous les mois vous recevez un à deux romans coups de cœur avec du thé de qualité et des surprises de créateurs internationaux. 

 

logo-l'étoile des gourmets

 

L’Étoile des Gourmets est le 1er service en ligne pour vous fabriquer et vous livrer à domicile des repas gastronomiques, à Paris et dans toute la France. Que ce soit pour un repas d’anniversaire, un dîner en amoureux ou un repas de fête entre amis, servir un menu gourmet chez vous n’aura jamais été aussi facile, sans devoir faire venir un Chef à domicile.

 

 

 

Ils nous ont soutenus et nous les en remercions : 

 

logo-Agir pour sa santé

Agir pour sa santé

Logo-Aleph

Aleph-Écriture, centre de formation spécialisé dans l’écriture littéraire

logo-April's Violet

April’s Violet

logo-Association des Plumes à Connaître

Association des Plumes à Connaître

logo-Au coeur d'une passion

Au coeur d’une Passion

 

 


 

logo-BDA Utopiart

BDA Utopi’Art

logo_Wond'Art'Land

BDA Wond’Art’Land

logo Milennium BDE

BDE Milennium

Logo-BDE de l'UTC

BDE de l’UTC

Logo-Bestrad

Bestrad

 


 

LOGO- Buzzconcours

Buzzconcours

LOGO-Buzzwebzine

Buzz Webzine

logo-carnets d'écriture

Carnets d’écriture

logo-Clairs de plumes

Clairs de Plumes

logo- Clochette Kelly

Chaîne Youtube Clochette Kelly

 


 

logo-Club de Lecture

Club de Lecture

logo-El cantou des Lectures

El cantou des Lectures

logo-Eve Mag

Eve Mag

logo- Les notes de Grâce M.

Les notes de Grâce M.

hurluberlu logo

hurluberlu

 


 

logo-Infos75

Infos 75

logo-Je pense & j'écris

Je pense & j’écris

logo - Je te prête ma plume

Je te prête ma plume

logo-lartino

L’ARTino

logo-L'être en lettres

L’être en lettres

 

 


 

logo-La boîte à Sally

La boîte à Sally

logo-Langue Déliée

Langue Déliée

logo-Le Blog Littéraire

Le Blog Littéraire

Logo_Le Blog Littéraire de Sophie Songe

Le Blog Littéraire de Sophie Songe

logo-Le cercle des écritures

Le Cercle des écritures

 


 

Logo_FG_Le vent qui souffle

Le vent qui souffle

logo-Lecture Passion

Lecture Passion

LOGO-Les écrivains amateurs du web

Les écrivains amateurs du web

logo-Lirenligne

Lire en ligne

logo-Mademoiselle lit

Mademoiselle lit

 


 

logo-Mytho'Lover

Mytho’Lover

Logo Newest

Newest Press

LOGO-Nouvelle-Donne

Nouvelle Donne

LOGO -Pamfashionblog

Pamfashionblog

logo_passionfm

Passion FM

 


 

Logo-Shunrize

Shunrize

LOGO-So What

So What ?

logo_Sud_Ouest

Sud Ouest

logo-sur la route de jostein

Sur la route de Jostein

logo-Sur les ailes d’un livre

Sur les ailes d’un livre

 


 

logo-Top Outre-Mer

Top Outre-Mer

Logo-trobonplan

Trobonplan.com

logo-Voyage au gré des mots

Voyage au gré des mots

logo-Zone littéraire

Zone littéraire

Concours « Prenez la parole » : découvrez les 50 premières nouvelles !

 

 

En juin, vous avez été nombreux à participer au tout premier concours d’écriture organisé par Edilivre et le Refuge sur le thème de l’homosexualité et la transidentité. À présent, la première sélection est déjà terminée !  Découvrez maintenant les cinquante nouvelles en lice pour la grande finale de notre concours « Prenez la parole ».

 

Un premier cru de qualité ! 

 

Après un mois de lecture par nos 700 jurés, les cinquante premières nouvelles sont enfin sélectionnées (cliquez sur le lien ci-dessous) :

RÉSULTAT : 50 PREMIÈRES NOUVELLES

Classement par ordre alphabétique

 

Les retours positifs ont été nombreux et la sélection n’a pas été évidente ! C’est maintenant au tour des bénévoles du Refuge de se lancer dans la lecture pour élire les trois nouvelles finalistes.

Nous remercions encore une fois les 800 participants et les jurés qui ont fait de cette aventure un projet unique. Bravo à eux !

 

Direction la prochaine étape ! 

 

Du 09 août au 16 août

Les cinquante nouvelles sélectionnées seront lues par le deuxième jury composé de près de 40 bénévoles de l’Association Le Refuge. Les trois nouvelles obtenant la meilleure moyenne seront ensuite désignées comme finalistes.

Du 17 août au 29 août

Les équipes d’Edilivre et du Refuge accompagnées du grand jury (Tatiana de Rosnay, Gérard Louvin, Jarry et Laurence Boccolini) se plongeront dans le bain de la lecture pour désigner le palmarès final.

Les résultats

Fin août, début septembre sonnera le glas du grand verdict. Le gagnant sera annoncé sur notre page Facebook et notre site internet. Puisque, rappelons-le, l’important n’est pas de gagner mais de participer, l’intégralité du classement sera également disponible sur notre site.

 

Rappel des lots

 

1er prix :

– Mise en forme et impression de la nouvelle en 50 exemplaires, non vendables (Edilivre)

– L’édition d’un premier roman par Edilivre (la mise en page, la correction du manuscrit, la création d’une couverture graphique, le référencement sur Amazon et la Fnac, sur les sites de lecteurs et le référencement Libraires et Decitre offerts)

2ème prix :

– Mise en forme et impression de la nouvelle en 30 exemplaires, non vendables (Edilivre)

– L’édition d’un premier roman par Edilivre (la mise en page, la création d’une couverture personnalisée, le référencement sur Amazon et la Fnac, sur les sites de lecteurs et le référencement Libraires et Decitre offerts)

3ème prix :

– Mise en forme et impression de la nouvelle en 20 exemplaires, non vendables (Edilivre)

– L’édition d’un premier roman par Edilivre (la mise en page, la création d’une couverture personnalisée, le référencement sur Amazon et la Fnac et le référencement Libraires et Decitre offerts)

Prix du Public :

– Mise en forme et impression de la nouvelle en 20 exemplaires, non vendables (Edilivre)

– Un tote bag + un bloc-notes + un stylo + une bonbonnière Edilivre

 

N’oubliez pas de soutenir l’Association Le Refuge

 

Créée en 2003, elle fait de la protection des jeunes LGBTQ son combat quotidien. Chaque jour, elle accompagne et héberge des gays et lesbiennes qui font face au rejet de leur famille.  Les aider à sortir de leur situation d’errance et leur permettre de reprendre confiance en eux sont les combats de l’association. Ainsi, Le Refuge prend en charge les victimes d’homophobie ou transphobie, leur propose un hébergement temporaire ainsi qu’un accompagnement psychologique et social. www.le-refuge.org

« PRENEZ LA PAROLE ! » : Le premier concours d’écriture sur le thème de l’homosexualité organisé par Edilivre et Le Refuge

Pour la toute première fois, Edilivre et L’Association Le Refuge s’associent et lancent le premier concours de nouvelles autour du thème de l’homosexualité. L’ambition de ce concours est d’apporter un regard authentique et neuf sur le sujet. Homosexuels, bisexuels, transidentitaires mais également hétérosexuels, proches, amis, grands-parents tous sont invités à partager leur expérience !

Pour télécharger le communiqué de presse dans son intégralité, cliquer sur ce lien.

Top_10_des_meilleurs_recueils_de_nouvelles_Edilivre

Les recueils de nouvelles incontournables

On dit parfois que les histoires les plus courtes sont les meilleures. Et les nouvelles en sont la preuve ! Une histoire courte pleine de suspens, et bien rythmée. Heureusement on n’attend pas trop la chute ! Et si vous n’avez pas aimé la première histoire la deuxième vous plaira peut-être plus.

Top_10_des_meilleurs_recueils_de_nouvelles_EdilivreLe K de Dino Buzzati
Publié pour la première fois en 1966, le K est un des recueils de nouvelles les plus célèbres du monde littéraire. L’écrivain italien mêle l’humour et le merveilleux à la perfection dans cette œuvre qui compte plus de 50 nouvelles. Le K, qui donne son titre au recueil, est une nouvelle sur le temps qui passe et sur lequel l’homme n’a pas de prise.

Histoires extraordinaires de Edgar Allan Poe Top_10_des_meilleurs_recueils_de_nouvelles_Edilivre
Ces nouvelles ont été écrites par le célèbre écrivain américain Edgar Allan Poe, mais elles ont été rassemblées et traduites par le non moins célèbre, et très français Charles Baudelaire. De là à ajouter ce recueil au patrimoine de la littérature française, il n’y a qu’un pas ! Toujours est-il que les nouvelles d’Edgar Poe nous font entrer dans un univers sombre, révélateur de la personnalité humaine, mais les chutes de ces histoires extraordinaires sont souvent très drôles.

Top_10_des_meilleurs_recueils_de_nouvelles_EdilivreFictions de Jorge Luis Borges
Après l’Italie et les États-Unis, voici un auteur espagnol, preuve que la nouvelle est un genre universel. Jorge Luis Borges a réinventé la nouvelle fantastique, puisqu’il dissémine dans ses histoires courtes de nombreuses références littéraires, scientifiques et théologiques qui feraient presque oublier que ses nouvelles sont de pures inventions. Ce recueil a reçu le Prix international des éditeurs en 1961.

Le Horla et autres nouvelles fantastiques de Guy de Maupassant Top_10_des_meilleurs_recueils_de_nouvelles_Edilivre
Autre époque, et autres nouvelles fantastiques. Le Horla est une nouvelle célèbre de Maupassant, qu’il décline en deux versions. Alors que dans la première version, le lecteur est un spectateur extérieur, dans la seconde, on se trouve au plus près de la folie du personnage principal puisque nous sommes en train de lire son journal intime. Ce recueil nous invite également à découvrir d’autres nouvelles moins célèbres de l’auteur.

Top_10_des_meilleurs_recueils_de_nouvelles_EdilivreL’éléphant s’évapore de Haruki Murakami
Avant d’écrire la trilogie 1Q84 qui le révèle au grand public, l’écrivain japonais était surtout connu pour ses talents d’auteur de nouvelles. Dans L’éléphant s’évapore, Haruki Murakami choisi pour décor un Japon moderne et occidentalisé. Mais la nostalgie n’est jamais loin dans ces nouvelles poétiques et toujours teintées d’humour.

Je voudrais que quelqu’un m’attende quelque part d’Anna Gavalda Top_10_des_meilleurs_recueils_de_nouvelles_Edilivre
Les 12 nouvelles de ce recueil d’Anna Gavalda sont touchantes, et sonnent toujours juste. Ici, l’auteur ne cherche pas à nous décrire un événement extraordinaire mais elle nous conte au contraire le quotidien de personnages dans lesquels on se reconnaît. Pas de suspens, pas d’intrigue mais des propos toujours sincères qui nous ramènent à notre propre existence, à nos doutes et à nos joies.

Top_10_des_meilleurs_recueils_de_nouvelles_EdilivreNouvelles de Pétersbourg de Nicolas Gogol
Voici un tout autre style pour ce recueil publié en 1843 par l’écrivain russe Nicolas Gogol. Ces nouvelles se déroulent à des époques différentes mais ont toutes pour décor la ville de Saint-Pétersbourg. L’écrivain dépeint Saint-Pétersbourg comme une ville froide et terne, dans laquelle aucun homme ne peut être joyeux. Mais ces nouvelles nous éclaire sur une Russie oubliée et passionnante.

Contes de la folie ordinaire de Charles Bukowski Top_10_des_meilleurs_recueils_de_nouvelles_Edilivre
A travers ce recueil, Charles Bukowski nous décrit sa propre folie, ou plutôt celle de Hank, son double littéraire. Les nouvelles sont vulgaires, et décrivent l’être humain dans sa déchéance mais elles portent surtout une réflexion sur le sens que l’on veut donner à sa vie et sur la volonté que l’homme a d’essayer de s’en sortir. De l’humour, beaucoup de sexe et les malheurs de la vie quotidienne, voilà de quoi est composé ce recueil qui se lit comme on respire une bouffée d’air frais.

Top_10_des_meilleurs_recueils_de_nouvelles_EdilivreLes Diaboliques de Jules Amédée Barbey d’Aurevilly
Recueil composé de 7 nouvelles, Les Diaboliques dépeint les femmes sans parvenir à les comprendre. Les femmes sont toujours mystérieuses, et le lecteur ne connaît jamais leurs pensées. Il doit alors chercher à les comprendre en les regardant agir et parler. Les nouvelles de ce recueil ne dévoilent jamais les intentions de ces femmes diaboliques, incompréhensibles et forcément très séduisantes.

Le joueur d’échecs de Stefan Zweig Top_10_des_meilleurs_recueils_de_nouvelles_Edilivre
Le joueur d’échecs est une nouvelle et ne fait partie d’aucun recueil mais nous ne pouvions passer à côté de cet exercice de style stupéfiant. Lors d’une partie d’échecs, deux personnages que tout oppose s’affrontent. La partie devient finalement le prétexte d’une psychanalyse qui nous amène à découvrir le passé de ces deux joueurs. Une nouvelle passionnante à découvrir très vite !

Et vous, quel est votre recueil de nouvelles préféré ? Est-ce un genre que vous appréciez ?

La plume cachée de Joe Dassin

Le célèbre compositeur, dont on se souvient du refrain de L’Eté indien n’a pas seulement écrit des chansons. Littéraire dans l’âme, il a également rédigé de courts récits. Retour sur un parcours atypique.

Cadeau_pour_Dorothy_EdilivreQuelques nouvelles aux couleurs de l’Amérique…
Le 20 mars prochain, paraîtront, chez Flammarion, quatre nouvelles inédites signées de la main de Joe Dassin. Le titre savoureux de cet ouvrage ? Cadeau pour Dorothy. Œuvre de jeunesse, publiée à titre posthume, plus de 30 ans après la mort de l’écrivain (en 1980), il permet de découvrir un nouvel aspect de l’homme qui aurait aimé devenir homme de lettres.
Ces nouvelles retrouvées par la sœur de Joe, Richelle, ont été soigneusement regroupées par la jeune femme, qui a pris soin de les faire publier.

Teintées de nostalgie, de tendresse et d’humour, elles  détiennent une large part autobiographique, narrant l’existence difficile de la famille Dassin, en proie à une Amérique raciste dans les années 1960. Dans ce livre posthume, le chanteur évoque avec émotion sa famille et son père auxquels il rend hommage.
Dans la préface du livre, Richelle affirme, au sujet de son frère : « Joe caresse secrètement l’ambition de devenir écrivain et s’y exerce parfois longuement ».

Retour sur une légende de la chanson francophone
Né en 1938 à New-York, et mort le 20 août 1980 à Papeete, à Tahiti, ce chanteur franco-américain, éminent représentant de la francophonie a grandi dans un milieu artistique, entre un père cinéaste et une mère violoniste. Après des études d’archéologie, il commence sa carrière par de la figuration dans différents films, et connaît la consécration, à 30 ans, avec la Bande à Bonnot. Ce succès est confirmé par la sortie du Petit Pain au chocolat en 1969 puis de L’Amérique qui devient rapidement populaire.

Ces titres s’imposent comme la « marque de fabrique » de Joe Dassin. Après une Joe_Dassin_Edilivretournée européenne, dont il sort épuisé, ce dernier part en vacances à Tahiti sans suivre les conseils de son médecin qui lui avait pourtant recommandé de se reposer. Là, il succombe à une violente attaque cardiaque alors qu’il déjeune avec ses amis. Fauché en pleine gloire, l’éternel chanteur de Guantanamera ambitionnait de quitter le monde du show-biz et des paillettes pour celui, plus serein, de l’écriture.

L’existence de certains compositeurs et artistes vous inspire-t-elle particulièrement ?

Article écrit avec la participation de Camille

Pourquoi participer à des concours de nouvelles ?

Comme on peut aisément le constater, les concours de nouvelles ont tendance à prendre de plus en plus d’ampleur au cours de ces dernières années. Proposés dans les écoles, les associations, les maisons d’édition et dans bien d’autres domaines, on peut observer chaque mois l’apparition de nouveaux concours de nouvelles. En quoi consistent-ils et à quoi servent-ils ? C’est sur cette question que nous avons décidé de nous pencher aujourd’hui.

Concours_de_nouvelles_Edilivre

Qu’est-ce qu’un concours de nouvelles ?
Le but est d’écrire une nouvelle, composée généralement de 4 à 5 pages, et dont le règlement du concours va différer selon les organisateurs. En effet, les concours peuvent aussi bien être dédiés à tout type de public qu’au contraire spécifiques à un certain âge ou une certaine expérience par exemple.

Ils portent généralement sur un thème imposé, mais on peut aussi bien en retrouver sur des thèmes libres. Le format, la police ou le nombre de pages sont également définis selon les choix des organisateurs. Au terme du concours, des prix sont remis aux grands gagnants qui ont été désignés par un jury ayant lu attentivement leurs œuvres. Une grande partie des concours de nouvelles est disponible sur le site bonnes nouvelles.

De nombreux intérêts
Le fait de participer à un concours de nouvelles ne se résume pas qu’à un prix à remporter, c’est bien plus que cela ! Un concours de nouvelles, c’est tout d’abord l’occasion de laisser courir sa plume, exposer ses idées sur le papier et tester ses aptitudes en tant qu’écrivain en tout anonymat car seuls les noms des gagnants sont révélés.

Un concours de nouvelles, c’est également l’occasion de se faire lire et corriger par un jury composé de professionnels, afin d’avoir un aperçu sur les choses qu’il nous faudrait revoir et sur celles qui au contraire ont fait sensation.
Un concours de nouvelles, c’est l’occasion de faire de belles rencontres notamment lors des remises de prix. Enfin, un concours de nouvelles, c’est l’opportunité de prendre confiance en soi, d’affirmer son style d’écriture et de se constituer son propre univers littéraire.

Quelles recommandations pour faire son choix ?
Il faut tout de même se montrer assez scrupuleux quant au choix du concours auquel on va participer. Certains concours sont en effet beaucoup moins consciencieux que d’autres et négligent le travail des auteurs. Mais pas de panique, il est généralement assez simple de les reconnaître, il suffit par exemple de lire les nouvelles des gagnants précédents afin d’avoir un léger aperçu des exigences des jurys. De plus, il existe bien sûr des prix littéraires dont la renommée n’est plus à refaire, tels que le Prix Goncourt de la nouvelle, le prix Boccace ou encore le prix Védrarias.

Certains concours de nouvelles se verront également attribuer des prix très avantageux Concours_de_nouvelles_Edilivrepour leurs auteurs, qu’il s’agisse d’importantes sommes d’argent, de publier gratuitement leur nouvelle ou leurs autres projets d’écriture, et bien d’autres choses encore. Pour toutes ces raisons, les concours de nouvelles s’inscrivent dans l’ère du temps et n’ont pas fini de faire parler d’eux.

Et vous, participez-vous à des concours de nouvelles ? Pourquoi ?

Top 05 des écrivains devenus célèbres après leur mort

Il y a des auteurs qui ont la chance de connaître la gloire de leur vivant et qui récoltent prix littéraire sur prix littéraire. Et puis il y a les autres : ceux dont le génie n’aura été reconnu qu’après leur mort mais dont les écrits auront marqué plus d’une personne.

Edgar Allan Poe

Considéré comme le poète maudit par excellence, Edgar Allan Poe a essayé tant bien que mal de faire connaître son œuvre littéraire. Pendant un temps, il fut vaguement réputé dans le petit milieu littéraire de Baltimore mais continuera toute sa vie durant à être mal mené par les évènements. La mort précoce de sa femme de la tuberculose et son alcoolisme notoire l’enfonceront un peu plus dans la folie jusqu’à le mener à sa mort. En dépit de ce destin controversé, ses travaux sont, aujourd’hui, reconnus par tous et ont même été intégrés de très nombreux programmes scolaires.

 

 

 

 

Stieg Larsson

Quelques mois après avoir envoyé les trois premiers tomes de la trilogie Millénium à son éditeur, Stieg Larsson succomba à une crise cardiaque foudroyante le 9 novembre 2004. Publiés entre 2005 et 2008, ses trois romans s’écouleront à plus de 2 millions d’exemplaires en Suède et connaitront un succès mondial. Pour preuve, l’adaptation cinématographique du premier tome de la saga par David Fincher avec Daniel Craig dans le rôle principal.

 

 

 

 

John Kennedy Toole

Professeur dans plusieurs facs, à New York et en Louisiane, puis à Porto Rico durant son service militaire, John Kennedy Toole était convaincu d’avoir écrit avec La Conjuration des Imbéciles l’un des plus grands chefs d’œuvres de la littérature américaine (et il a sûrement raison). Désespérant de voir un jour son ouvrage publié, il finit par se suicider en 1969 à l’âge de 31 ans. C’est sa mère qui poursuivra, après sa mort, cette folle bataille pour éditer La Conjuration des imbéciles. Le livre sortira finalement en 1980, se vendra à plus de 1,5 millions d’exemplaires et recevra l’année suivante le Prix Pulitzer de la Fiction.

 

 

 

 

Herman Melville

Si aujourd’hui Moby Dick est un chef d’œuvre incontesté, à sa sortie en 1851, le roman avait connu un échec. Échec d’une si grande ampleur que Melville s’enferma dans la solitude et la dépression faisant une croix quasi définitive sur sa carrière. Il s’éteindra dans l’indifférence générale le 28 septembre 1891, sans se douter que son ouvrage sera finalement reconnu, une centaine d’années plus tard, comme une œuvre majeure de la littérature.

 

 

 

 

 

Franz Kafka

Si aujourd’hui Kafka est un passage obligé dans tout programme de littérature qui se respecte, l’écrivain tchèque était relativement méconnu de son vivant. C’est en effet après sa mort que son ami Max Brod fera publier tous les romans et nouvelles qui le rendront célèbre, et ce en dépit du fait que Franz Kafka avait émis le souhait qu’à sa mort, l’intégralité de son œuvre soit détruite. Une bonne action pour la littérature mondiale, mais un choix relativement discutable dans la mesure où M. Brod n’aura absolument pas respecté les dernières volontés de son ami.

Elle a su faire la différence : voici la lauréate de « 48h pour écrire »

48h pour écrireComme vous aviez pu le découvrir quelques semaines auparavant, notre concours de nouvelles « 48h pour écrire » nous offrait un dernier acte 100% féminin en la présence de Alexandra Boutonnet, Elisia Lissac et Laure Meste.

Rappelons que cette édition 2016 a séduit près de 1000 auteurs qui ont participé le week-end du 23-25 septembre dernier au concours qui avait pour thème la différence.

Nous voilà plus de 2 mois plus tard pour découvrir la lauréate de cette belle aventure. Vous allez également pouvoir découvrir le 2ème et 3ème Prix ainsi que votre Prix : Le Prix du Public. On commence tout de suite avec l’heureuse élue qui remporte notre concours « 48h pour écrire » 2016 !

 

 

 

1er Prix : Alexandra Boutonnet – Pas comme les autres

 

Pas comme les autres

Alexandra Boutonnet a su toucher le jury final grâce à une nouvelle résolument originale dans laquelle nous suivons les aventures d’un chien qui, comme le titre l’indique, n’est pas comme les autres. L’auteur a su utiliser le meilleur ami de l’Homme comme une excellente allégorie pour aborder des sujets importants tels que le rejet, la solitude mais aussi l’amour inconditionnel : un savant mélange qui lui offre une première place totalement méritée, toutes nos félicitations !

 

 

C’est avec grand plaisir que nous lui offrons les lots suivants :

– Mise en forme et impression de 600 exemplaires de sa nouvelles (Edilivre), dont :

->100 offertes à l’auteur (non vendables)
-> 500 mises en avant dans les box Once Upon a Book

– Pré-embarquement de la version numérique de la nouvelle dans les fabrications de liseuses TEA 2017

– Un bon d’achat de 100 euros sur idéecadeau.fr

– Un dîner gastronomique pour deux, livré à votre domicile, à choisir sur www.etoiledesgourmets.com, comprenant deux entrées, deux plats (hors homard) et deux desserts.

 

2ème Prix : Elisia Lissac – Le journal

 

Le Journal

Si l’amour n’a pas d’âge, Elisia Lissac nous démontre qu’il peut également ne pas avoir de visage ! Son texte nous dévoile la vie d’un jeune garçon qui découvre dans un parc un mystérieux journal intime dont la lecture va permettre la naissance d’un amour passionnel à l’attention de l’auteur. Une quête de dix années commence alors pour retrouver le mystérieux écrivain, nous ne vous en disons pas plus et vous laissons la surprise de son identité : elle ne termine pas deuxième par hasard, un grand bravo à Elisia !

 

 

Une 2ème place qui lui permet de remporter les lots suivants :

– Mise en forme et impression de 50 nouvelles, non vendables (Edilivre)

– Une liseuse Touch Lux 3 TEA – The Ebook Alternative

 

3ème Prix : Laure Meste – Unité

 

Unité

La place d’honneur consacre Laure Meste qui prend à contre-pied la différence pour nous exposer l’unité d’une classe dite « sensible » aux multiples ressources ethniques. Un texte plein de bons sentiments qui saura faire réfléchir les différents lecteurs au vue de la récente actualité mondiale. Nous y suivons l’arrivée d’un professeur dans une nouvelle école et sa manière d’appréhender les différences inhérentes à toute classe scolaire.

 

 

En complétant le podium, elle remporte :

 – Mise en forme et impression de 30 nouvelles, non vendables (Edilivre)

– Une box « Thé et Littérature » Envouthé

– Un panier culturel Kilti Mini

 

Qu’en pense le public ?

 

Vous avez été 928 à voter pour élire votre nouvelle préférée et nous vous en remercions.

 

Unité

Prix du Public : Laure Meste – Unité

 

Avec « Unité », Laure Meste remporte le Prix du Public 2016, ce qui lui offre les lots suivants :

– Mise en forme et impressions de 20 nouvelles, non vendables (Edilivre)
– Un tote bag + un bloc-notes + un stylo + une bonbonnière Edilivre

 

 

 

Et les autres dans tout ça ?

 

Nous vous proposons de découvrir l’intégralité du classement en cliquant sur ce lien : Classement « 48h pour écrire » 2016

Quoi qu’il en soit, nous espérons que ce concours vous aura procuré la même satisfaction que nous, et que vous aurez pris autant de plaisir à écrire vos nouvelles que nos équipes à les lire .

Nous tenions à remercier une nouvelle fois l’ensemble des acteurs ayant rendu ce projet réalisable, les auteurs bien sûr, sans qui rien n’aurait été possible, les jurés qui ont su donner de leur temps, et l’ensemble des blogs, associations, et sites d’actualité qui nous ont soutenu dans le relai d’informations.

Comment oublier nos partenaires ? Un énorme merci à eux encore une fois !

images KILTI_LOGO_ Logo Once Upon a Book Logo sans fond léger pour présentation Logo_Envouthe-VertAmande logo-p7-1

Concours « 48H pour écrire » 2016 – Le thème est …

48H-THEME-2016-EDILIVRE

 

Pour la quatrième année consécutive, Edilivre renouvelle son concours de nouvelles gratuit et ouvert à tous : « 48h pour écrire ». Le thème de cette nouvelle édition est : La Différence.

 

Les inscriptions :

Pour participer, c’est très simple ! Vous avez jusqu’à dimanche 16h pour rédiger et nous transmettre votre nouvelle via le formulaire ci-dessous. 

Lien vers le formulaire en ligne : Déposez votre nouvelle ici !

 

Pour être acceptée, votre nouvelle devra :

– être transmise uniquement via le formulaire crée à cet effet (aucune nouvelle envoyée par mail ne sera prise en compte)
– respecter la thématique imposée qui sera dévoilée le vendredi 23 septembre 2016 à 16h sur notre site
– ne pas dépasser les 10 000 caractères, espaces compris, soit environ 2 pages A4
– être anonyme : votre nom, prénom ou pseudo ne doivent pas y figurer
– ne pas contenir d’illustrations, images ou photos

Pour rappel, les textes sous forme de poème sont acceptés.

Chaque participant ne pourra présenter qu’une seule et unique nouvelle dont il garantira être l’auteur et le détenteur des droits.
Ce concours est gratuit, aucuns frais d’inscription ne sont ou ne seront demandés.

Téléchargez le règlement de la 4ème édition du Concours « 48 heures pour écrire »

 

Devenir juré : 

Le thème ne vous inspire pas mais vous souhaitez participer à ce challenge unique ? Devenez juré de cette nouvelle édition et dénicher de nouveaux talents !

Inscrivez-vous ici : cliquez sur ce lien

 

Les lots : 

1er prix :

– Mise en forme et impression de 600 nouvelles (Edilivre) :

->100 offertes à l’auteur (non vendables)
-> 500 mises en avant dans les box Once Upon a Book

– Pré-embarquement de la version numérique de la nouvelle dans les fabrications de liseuses TEA 2017

– Un bon d’achat de 100 euros sur idéecadeau.fr

– Un diner gastronomique pour deux, livré à votre domicile, à choisir sur www.etoiledesgourmets.com, comprenant deux entrées, deux plats (hors homard) et deux desserts.

2ème prix :

– Mise en forme et impression de 50 nouvelles, non vendables (Edilivre)

– Une liseuse Touch Lux 3 TEA – The Ebook Alternative

3ème prix :

– Mise en forme et impression de 30 nouvelles, non vendables (Edilivre)

– Une box « Thé et Littérature » Envouthé

– Un panier culturel Kilti Mini

Prix du Public :

– Mise en forme et impression de 20 nouvelles, non vendables (Edilivre)

– Un tote bag + un bloc-notes + un stylo + une bonbonnière Edilivre

 

Les résultats :

Du lundi 03 octobre au lundi 31 octobre, le jury composé d’auteurs et de lecteurs notera chaque nouvelle, les trois nouvelles ayant obtenu la meilleure moyenne seront désignées comme les 3 finalistes. À partir du 07 novembre 2016, les trois nouvelles finalistes seront lues et notées par l’équipe d’Edilivre, les résultats scelleront le palmarès. Les 1er, 2ème et 3ème prix seront dévoilés sur le site Edilivre et Facebook dès le mardi 15 novembre 2016.

Durant cette même période, le public sera appelé à voter sur Facebook pour élire le Prix du Public parmi les 3 nouvelles finalistes.

 

Nos partenaires officiels :

 

Logo Once Upon a Book

Avec Once Upon a Book recevez chaque mois dans votre boîte aux lettres un colis de livres et gourmandises, personnalisés selon vos goûts et choisi avec soin par deux lectrices passionnées.

 

 

 

Logo TEA

Fondée en 2011, TEA The Ebook Alternative est la solution de référence en France pour permettre aux distributeurs culturels de vendre des livres numériques. Basée sur un système ouvert, la solution TEA apporte au lecteur la capacité d’acheter et de lire ses ebooks dans un environnement interopérable, sur le web, sur liseuses TEA ou sur applications mobiles.

 

 

ideecadeau.fr-logo

IdéeCadeau.fr le leader Français du cadeau original sur internet : plus de 10 000 produits et activités à portée de clic !

 

KILTI_LOGO

 

Connaissez-vous le panier culturel ? Kilti vous permet de découvrir des lieux culturels et des artistes près de chez vous !

 

 

 

 

Logo_Envouthe

Envouthé, Chasseur de Thé, déniche les meilleures marques de thé haut de gamme et vous propose une sélection fine de thés et infusions dans des coffrets de grande qualité. Disponible en abonnement ou à l’unité, chaque mois un nouveau thème se révèle, pour offrir des dégustations uniques et de véritables instants de partage.

 

 

logo-l'étoile des gourmets

L’Étoile des Gourmets est le 1er service en ligne pour vous fabriquer et vous livrer à domicile des repas gastronomiques, à Paris et dans toute la France. Que ce soit pour un repas d’anniversaire, un dîner en amoureux ou un repas de fête entre amis, servir un menu gourmet chez vous n’aura jamais été aussi facile, sans devoir faire venir un Chef à domicile.

 

 

 

 

Ils nous ont soutenu et nous les remercions :

 

 

logo-A l'abordage de la culture

À l’abordage de la culture

logo-A vos plumes

À vos plumes !

actu-loisirs-logo

Actu Loisirs

LogoActuYA_01

Actu YA

logo-ALEPH

ALEPH-ÉCRITURE

 


 

logo-April's Violet

April’s Violet

logo-Les-Amis-du-Livre

Association Les Amis du Livre

logo-Ateliers d'écriture

Association Mise en Mots

logo-Au-fil-des-écrits

Au fil des écrits

logo-Auteurs, lecteurs du net

Auteurs, lecteurs du net

 


 

logo-Baz-Art

C’est quoi ce Baz…art ?

logo-BDA-ESIREIMS

BDA ESI Reims

logo_bda_web

BDA ISIMA

logo BDA Polytech Lyon

BDA Polytech Lyon

Logo-BDA Sciences Po

BDA Sciences Po

 


 

logo-bestbuzz

Best Buzz

Logo-bestrad-2016

Bestrad

logo-bdd-2016-Edilivre

Blog du dimanche

logo-boks-are-my-wonderland-2016-Edilivre

Books are my wonderland

logo-Bourrage-de-crâne

Bourrage de crâne

 


 

Bulles-de-Culture-logo_carre512px

Bulles de culture

LOGO-Buzz-webzine-2016-Edilivre

Buzz Webzine

LOGO-BUZZCONCOURS-2016-EDILIVRE

Buzzconcours

logo-carnets d'écriture-2016_Edilivre

Carnets d’écriture

logo_ccdl-2016-Edilivre

Casscrouton des lectures

 


 

LOGO-CLUB-DE-LECTURE

Club de Lecture

logo-Croqueuse-livres

Croqueuse Livres

logo-Cours-Poitiers-2016-Edilivre

Crous Poitiers

leschroniquesculturelles_logo

Cultur’elle

logo-Délivrer des livres

Délivrer des livres

 


 

logo-Digital Mcd

Digital Mcd

logo-Écrits des Forges

Écrits des Forges

logo-écrivains en herbe

Écrivains en herbe

logo-Errances littéraire

Errances littéraire

logo -Fleur de menthe

Fleur de menthe

 


 

logo-GREC

Groupement des Écrivains conseils®

logo-Infos75

Infos 75

logo-l-actualité

Magazine L’actualité

logo-lartino

L’ARTino

logo-Atelier-de-l-info

L’Atelier de l’Info

 


 

Logo-La Malles aux livres

La Malle aux livres

logo la passion de l'écriture

La passion de l’écriture

logolapauselibrairie

La pause librairie

logo-blog des livres

Le blog des livres

Logo-CDB

Le Cercle Des Bloggueuses

 


 

Logo-Le Cercle des Ecritures

Le Cercle des Écritures

Logo-Léa touch book

Léa Touch Book

Logo-Lecture Passion

Lecture Passion

logo-Lélia

Lélia

Logo-Les Chroniques de Myrtille

Les Chroniques de Myrtille

 


 

Logo-Les écrivains amateurs du web

Les écrivains amateurs du web

logo Libre-R et associés

Libre-R et associés

logo-Livre.alpes-Haute-Provence

Livre.alpes-Haute-Provence

Logo_Marmelade_de_Livres

Marmelade de Livres

logo-Maxi-Mag

Maxi Mag

 


 

Logo_Méli Mélo de livres

Méli-Mélo des livres

logo_Mes promenades culturelles

Mes promenades culturelles

logo-Mignardises et CIe

Mignardises et CIe

Logo_Mode Man

Mode Man

logo_ParisTribu

Paris Tribu.com

 


 

logo_publik_art

Publik Art

Logo-Que lire

Que lire ?

logo_shunrize

Shunrize

logo-So What

So What ? Magazine féminin

Logo_sur la route de jostein

Sur la route de Jostein

 


 

logo_trobonplan.com

Trobonplan

logo unchocolatdansmon roman

Un Chocolat dans mon roman

Logo_Unification

Unification France

Logo_ViaBooks

Via Books

logo-Zone-Concours

Zone Concours

 


 

Logo_Zone Critique

Zone Critique

Hamid Ait Slimane sur le site depechedekabylie.com pour son ouvrage « Jusqu’au bout du voyage « 

logo_depechedekabylie_2016_edilivre

 

 

 

 

 

 

article_depechedekabylie.com_Hamid Ait Slimane-2016-Edilivre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vincent Vallée dans La Province pour son ouvrage « L’Homme du bo »

logo_La_Province_2016_Edilivre

 

 

 

article_La_Province_Vincent_Vallée_2016_Edilivre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Chantall Serre dans Le Courrier de l’Ouest pour L’ensemble des ouvrages

 

logo_Le_Courrier_de_l_Ouest_2016_Edilivre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

article_Le_Courrier_de_l_Ouest_Chantal_Serre_2016_Edilivre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

Bande-annonce de «Nos ailes de géants» de Amélie Louis

Nous avons le plaisir de vous présenter la bande-annonce de Nos ailes de géants aux Éditions Edilivre.

 

 

 

 

 

 

[youtube= »https://www.youtube.com/watch?v=b5ZpepGaK0E&feature=youtu.be »]

 

 

– Détails sur le livre :
. Format : 13,4×20,4
. Nombre de pages : 76
. Date de publication : 22 octobre 2015

– Résumé du livre :
Soudain, dans une trouée de nuages, l’astre de la nuit éclaire les tessons bleus à ses pieds. Il ne se souvient pas avoir cassé le verre. Est-ce quand quelqu’un a dit « Carlos est mort ? ».
Anonymes ou célèbres, les personnages de ces sept nouvelles traversent un à un ces moments qui nous angoissent : le désamour, la séparation, la maladie, la perte d’un être cher. Ils ne sont pas héroïques, mais chacun à sa manière regardera sa peur en face, trouvera son chemin de vie et en sortira grandi. Tous les jours, nous croisons ces géants et leurs drames familiers. Quelle que soit leur façade sociale, en déployant leurs ailes pour affronter leurs émotions en conscience, ils éclairent nos propres existences.

– Biographie de l’auteur :
Née entre The Platters et Les Beatles mais en Bourgogne, Amélie LOUIS a traversé la France en diagonale au rythme de ses missions dans le logement social, les ressources humaines et la protection de l’enfance.
Cette juriste de formation est éprise de littérature et de périples nomades, une découverte du monde qu’elle a d’abord croquée dans des carnets de voyage. Après quatre romans publiés, Amélie LOUIS nous livre avec Nos ailes de géants son premier recueil de nouvelles. Il confirme une plume sensible, à l’image de son affection pour Baudelaire, le poète qui a bercé son adolescence.

 

 

Bande-annonce de «Apparences et Transparences» de Véronique Théry

bande_annonce_apparences_et_transparences_EdilivreNous avons le plaisir de vous présenter la bande-annonce de Apparences et Transparences aux Éditions Edilivre.

 

 

 

 

 

 

[youtube= »https://www.youtube.com/watch?v=osCSBje8_9I&feature=youtu.be »]

 

 

– Détails sur le livre :
. Format : 13,4×20,4
. Nombre de pages : 116
. Date de publication : 17 avril 2015

– Résumé du livre :
Qu’ont en commun un flic désabusé, une lycéenne en fauteuil roulant, un patron odieux et un vieillard mourant ? Qu’ils se trouvent sur le point de fêter la nouvelle année ou leur anniversaire, qu’ils soient bourreaux ou victimes, les personnages des quinze nouvelles de Véronique Théry ont ceci en commun : ils sont tous profondément humains et, pour les comprendre, il va falloir aller au-delà des apparences !

Dans une seconde partie, l’auteur se livre au fil de treize chroniques souvent drôles et cyniques, à un jeu de transparences, dans lequel vous saurez peut-être démêler le vrai du faux !

– Biographie de l’auteur :
Née le 15 mai 1971 à Dugny, Véronique Théry, professeur de lettres classiques dans un collège, vit aujourd’hui dans la région dunkerquoise. Passionnée d’écriture depuis l’enfance, elle adore imaginer des personnages aux personnalités complexes, qui évoluent dans des univers tantôt mythologiques, tantôt réalistes. Elle a déjà édité une nouvelle Les Cynophiles aux Éditions Edilivre.

 

 

Bande-annonce de « Chronos » de Marie-Louise Rören

bande_annonce_chronos_Edilivre

Nous avons le plaisir de vous présenter la bande-annonce de Chronos aux Éditions Edilivre.

 

 

 

 

 

 

[youtube= »https://www.youtube.com/watch?v=a_s8kcgrTqQ&feature=youtu.be »]

 

– Détails sur le livre :
. Format : 13,4X20,4
. Nombre de pages : 256
. Date de publication : 10 décembre 2014

– Résumé du livre :
Qu’il mesure, par exemple, le trajet d’un train qui n’arrivera jamais à destination, qu’il s’écoule dans l’enfermement ou qu’il représente l’espoir d’une vie meilleure grâce aux astres, c’est encore et toujours du temps dont il s’agit. Celui que l’homme sait si bien mesurer, mais perçoit si différemment selon les circonstances, demeure une énigme. Laissons Chronos, père des heures, lever le voile un instant…

– Biographie de l’auteur :
Après la nouvelle Transsibérien 1907, sortie en 2013, voici Chronos.
Marie-Louise Rören est née en 1937 en France de parents norvégiens. Bilingue, elle a fait office de traductrice et d’interprète, ayant également œuvré pour la diffusion et la compréhension de la langue française en Norvège. Elle est l’auteure d’un manuel d’enseignement du français langue étrangère et traductrice de méthodes pédagogiques et de fiction littéraire. Elle vit à présent en Touraine, où elle partage la plupart de son temps entre l’écriture dans les deux langues et la promotion de la culture norvégienne à l’échelon local.

 

 

 

 

 

 

Rencontre avec Guy Bellinger, auteur de « Contes à l’endroit, contes à l’envers »

Guy_Bellinger_EdilivrePrésentez-nous votre ouvrage ?
«Contes à l’endroit, contes à l’envers» est un recueil de neuf nouvelles, mettant en scène des personnages de tous les âges (du bébé à l’octogénaire en passant par un couple d’âge mur) et de tous les niveaux de vie (ouvriers, employée, chômeur, informaticien, professeurs). Ce qu’ont en commun ces êtres disparates, c’est qu’ils se trouvent tous à un moment de bascule de leur vie où leurs certitudes sont ébranlées et où leur univers – qu’ils croyaient solide et rassurant – menace de s’effondrer.

Pourquoi avoir écrit cet ouvrage ?
Tout premièrement pour assouvir un désir d’écrire qui me taraude depuis l’enfance mais qui était resté en sommeil pendant quatre décennies. J’ai exercé avec passion le métier de professeur d’anglais pendant cette longue période et j’ai tout donné à mon métier. Impossible alors de rien sortir de satisfaisant de ma plume. En revanche les mots sont venus dès le premier jour de ma retraite. Mais comme écrire pour écrire ne présente pour moi aucun intérêt, j’ai eu envie de témoigner de ma propre vision des choses au travers de la fiction. Souvenirs personnels ou professionnels, conception de la vie, indignations diverses devant les injustices du monde ou volonté de brocarder les ridicules humains forment ainsi le terreau d’histoires que je veux fortes, drôles, savoureuses, cruelles et parfois déchirantes. Quant à savoir si j’ai atteint mon objectif, c’est au lecteur de le dire.

À quel lecteur s’adresse votre ouvrage ?
A tout type de lecteurs à l’exception des plus jeunes. Je ne conseillerais personnellement pas « Contes à l’endroit, contes à l’envers » aux enfants ni même aux pré-adolescents, en tout cas pas avant la classe de seconde.

Quel message avez-vous voulu passer ?
Je ne suis pas ce qu’on peut appeler un auteur à message. J’exprime un ressenti plus que des idées, même si au travers des lignes on peut percevoir mon attachement à une valeur fondamentale à mes yeux, l’humanisme.

Où puisez-vous votre inspiration ?
Dans ma vie personnelle (« La neige, la sittelle et le grand-père » part d’une situation vécue), professionnelle (j’ai été enseignant et ça se sent dans « Zéro à l’oral », « Fatum » et « A pied, c’est bon pour la santé ») ainsi que dans l’actualité ( « Rouge mirabelle ») et les sujets de société (« Le tas d’os et la grenouille éclatée »). Par ailleurs, le travail sur le style et les différents registres de langage m’intéressent beaucoup et ne sont pas sans influence sur le développement d’un texte (les allitérations, la langue des contes et le langage bébé dans « Conte de fées »).

Quels sont vos projets d’écriture ?
J’ai bien sûr écrit d’autres nouvelles que celles éditées ici. Elles sont, comme toujours dans mon cas, éclectiques et dans leur style et leur contenu. J’en ai bien d’autres en projet : les idées fourmillent… il ne reste plus qu’à les coucher sur papier ! J’ai également écrit un roman (encore inédit), à la fois hommage à « L’écume des jours » de Boris Vian et relecture très personnelle de l’œuvre.

Un dernier mot pour les lecteurs ?
Tout le mal que je leur souhaite c’est d’éprouver autant de plaisir à lire ces neuf histoires que j’en ai eu moi-même à les écrire.

 

Rencontre avec Sylvie Niffle-Cassagne, auteur de « Les Alizés »

Sylvie_Niffle_Cassagne_EdilivrePrésentez-nous votre ouvrage ?
«Les alizés» est un recueil de nouvelles. Elles ont toutes été écrites pour des concours. Certaines ont fait l’objet de récompenses, premiers prix ou prix d’honneur. En faisant ce recueil, je me suis rendue compte que les émotions, fortes, prenantes, les angoisses et les espoirs étaient omniprésents. Cet ouvrage ravit le lecteur qui découvre et attend avec impatience le dénouement de chaque nouvelle.
Ce livre a été mis à disposition chez une coiffeuse. Les clientes ont commencé à lire et impatientes de connaître la suite, sont venues me l’acheter.

Pourquoi avoir écrit ce livre ?
Étant un recueil de nouvelles, la finalité n’était certes pas de le publier. Pourtant j’ai trouvé ces nouvelles tellement émouvantes que j’ai fini par les proposer pour une publication.

Pourquoi avoir choisi ce titre d’ouvrage ?
Il n’est pas facile de trouver un titre pour un recueil de nouvelles tant les sujets sont différents. Pourtant, à force de les lire et relire, je me suis aperçue qu’elles avaient un point commun : les émotions, que l’on ressent à fleur de peau, tel un vent qui vient vous envelopper. C’est pourquoi, j’ai choisi de l’appeler «Les alizés».

À quel lecteur s’adresse votre ouvrage ?
Je pense que n’importe quel lecteur peut apprécier ces nouvelles. Il n’y a aucune restriction. Les hommes, les femmes, les jeunes, les séniors, tout le monde sera en mesure d’apprécier ces textes.

Quel message avez-vous voulu transmettre à travers ce livre ?
Si l’on parle de message, il faut savoir que je n’ai nullement prétendu en prodiguer. Pourtant, il ressort de ces textes que la vie nous réserve des surprises, peut-être au moment où on s’y attend le moins. Et là, nous sommes seuls pour affronter la réalité et prendre les bonnes décisions.

Où puisez-vous votre inspiration ?
Tout m’inspire. J’écris sur n’importe quel support (humour, poésie, drame ) dans des registres divers, romans, pièce de théâtre, one woman show, contes etc…

Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?
Je n’ai pas de projet pour l’instant. J’attends seulement de voir l’accueil que me réserveront les lecteurs de «Les alizés».

Un dernier mot pour les lecteurs ?
Je vous souhaite de bonnes vacances, et pourquoi pas en compagnie de mes personnages ?

 

Edilivre était à Decize pour la 4e édition de son salon du livre

 

DECIZE_AFFICHE_EDILIVRE_2015

Le 7 juin dernier, Edilivre a participé à la 4e édition du Salon de la Nouvelle « Littér’Halles » de Decize, en région Bourgogne.

Cet événement littéraire est organisé, depuis plusieurs années déjà, par les membres de l’association  » Lire sous les Halles « , un groupe de passionnés qui, depuis 19 ans, oeuvre pour la promotion de la lecture et de l’écriture.
Annie Schwing, dont l’ouvrage  » Libre ou rebelle « , en sélection nationale pour le Prix de l’auteur sans piston 2015, a été publié l’été dernier sous le pseudonyme d’Amélie LOUIS, est chargée, dans le cadre de l’organisation du Salon, de la relation avec les éditeurs et les auteurs.

Cette manifestation, l’une des rares a être dédiée exclusivement à la nouvelle, a attiré plusieurs centaines de visiteurs qui, le temps d’une journée, ont pu profiter des séances de dédicaces, des rencontres et de l’exposition « Carnets de voyage ».

Marius Le Fèvre, auteur de la maison, a été invité à  présenter ces deux ouvrages «  Kalinou et l’île du diable «  et de  » Béni et le château de Bouha-Mama « . Ce fut l’occasion pour lui de rencontrer des lecteurs curieux et passionnés avec qui il a pu échanger sur les différents thèmes de ses ouvrages notamment sur le château de Bouha-Mama situé près de Colomb-Béchar, en Algérie.

 

 

 

IMG_43271 IMG_43261

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comment_et_pourquoi_participer_à_des_salons_du_livre_?_Edilivre

 

 

 

 

 

 

 

Bande-annonce de « Des nouvelles de la peur » d’Alain Magerotte

bande_annonce_des_nouvelles_de_la_peur_Edilivre

Nous avons le plaisir de vous présenter la bande-annonce de Des nouvelles de la peur aux Éditions Edilivre.

 

 

 

 

 

 

[youtube= »https://www.youtube.com/watch?v=PcKKRf_pbi0&feature=youtu.be »]

 

– Détails sur le livre :
. Format : 13,4X20,4
. Nombre de pages : 148
. Date de publication : 23 avril 2015

– Résumé du livre :
– Pol Ledent souffre d’arachnophobie. Un matin, après une nuit agitée, il pressent que quelque chose se trame dans sa demeure… (Le monstre)

– Un quidam découvre avec stupéfaction la présence d’un bonhomme de neige dans son jardin… (Le bonhomme de neige)- Emile occupe un joli pavillon dans un quartier résidentiel. Tout va bien jusqu’au jour où il se persuade que son habitation est hantée…
(Les 1.001 questions d’Emile)- Valentin Lepersault vit mal son veuvage. Malgré sa peur de l’Enfer, il décide d’approcher le Banni d’En Bas pour remédier à sa solitude… (Le démon de midi)etc.

– Biographie de l’auteur :
Alain Magerotte est né un 26 février par une nuit glaciale propice à une longue hibernation. Celle-ci prendra fin à l’aube de ses dix-huit printemps quand notre homme s’éveille aux mondes étranges d’Edgar Allan Poe, de Thomas Owen, de Jean Ray et de Claude Seignolle. Le 7ème Art, les productions de la « Hammer » en tête, convainc définitivement Alain Magerotte de se lancer dans l’écriture de Nouvelles fantastiques. Après la vie, une éternité faite d’errances nocturnes lui permettant d’activer ses canines sur des proies mortes de peur le séduirait assez !

 

 

 

 

 

 

Couverture Recueil 48 heures pour écrire

Newsletter Libraires mai 2015 – Sortie du recueil de 48 heures pour écrire, sélection du mois…

Sortie du recueil du concours « 48 heures pour écrire »

Il y a quelques semaines, Edilivre organisait la 2édition du concours de nouvelles image_27569_1_20304_1_9323_1_38646_1_76653« 48 heures pour écrire », le 1er concours d’écriture francophone.L’événement avait rencontré un grand succès avec plus de 2 000 auteurs participants à travers le monde.Nous sommes heureux de vous annoncer la sortie du livre regroupant les meilleurs textes du concours.
À lire et à partager sans modération 😉 

________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Le livre du mois

Un voile sur ma vie de Pascale Le Mouël
Genre : Roman de société / actualité

Résumé : Sous la dictature de Salazar, Héléninha vit dans un petit village niché au creux des montagnes du nord du Portugal. Issue d’une famille de paysans, elle grandit au sein d’un univers rude et sauvage. Tous les jours, elle doit aider ses parents. Son père très autoritaire lève parfois la main sur elle. Au fil des années, la jeune fille étouffe sous le carcan des traditions de son village et de son époque. En grandissant, elle apprend à se libérer de cet univers pesant. Mais, un jour, avec l’aide de sa meilleure amie, elle défie la morale et commet l’irréparable.

Pourquoi vous l’aimerez ?
Un voile sur ma vie est un livre attachant. Au fil des pages, vous marcherez aux côtés de Héléninha. Vous sentirez sous vos pieds les sentiers rocailleux du Portugal reculé et vous tremblerez avec elle lorsqu’elle défendra seule son troupeau de moutons. À travers cet ouvrage riche en émotions, l’auteur vous transportera dans l’univers de la jeune fille : la beauté sauvage de la nature, la culture et les traditions portugaises, la dictature de Salazar, le climat de tension et son combat pour briser ses chaînes.
Ouvrez votre cœur à une jeunesse vibrante et à sa soif de liberté poignante !

En quelques mots : Portugal, traditions, liberté, dictature, instants de vie, émotions.

________________________________________________________________________________________________________________________________________________

La sélection du mois

L'opportunisteLes dames de l’Océan Indien Pour elle pour Lui La partition de ma vieAventures amoureuses… entre autres Le GüegüenseUne plume pour ma poésie
Vierge noireParis-Shanghai ou à peu près Il ne se passait jamais rienContes, fables et autres machins bidules à ma manière Destins croisésIncontro Meraviglioso IncognitoSerment d’Épicure
Vierge noireMarguerite Il ne se passait jamais rienLa malle à ma tante Destins croisésLa poésie dans sa simplicité La Quatrième PériodeHistoires étranges

Rencontre avec Thierry Brevard, auteur de « Suzanne, les femmes… lui avait dit l’étranger »

Thierry_Brevard_EdilivrePrésentez-nous votre ouvrage ?
C’est un recueil de quatorze nouvelles érotiques dont l’humour discret est perceptible et agréable, j’ose le penser. C’est un grain supplémentaire dans la grenette pour sourire et dire encore une fois la méchanceté du monde.

Pourquoi avoir écrit ce livre ?
C’était durant une des nombreuses guerres qu’aime beaucoup le genre humain. J’étais obligé d’entendre parler et vociférer toutes les mères autour de moi. Je sentais un truc bizarre. Et puis j’ai vu les pères, je n’ai pas été rassuré, la même valeur lamentable. J’ai donc compris très vite que l’on était dans la saloperie. Alors, quand j’ai considéré que je pouvais écrire ma langue maternelle à peu près correctement, j’ai fait ce que j’ai toujours voulu faire malgré un permanent quelconque espoir, vain forcément : fuir dans le rire et la beauté et la dérision. Fuir pour attraper quelque chose…

Pourquoi avoir choisi d’écrire un roman érotique ?
Parce que c’est beau et que c’est la seule chose qui a réussi, parfois, à tenir éloignées les croyances, gangrène de l’humanité.

À quel lecteur s’adresse votre ouvrage ?
À tout adulte et pour les autres, ceux qui ont lu les contes de Jean de La Fontaine car ils ont alors bien appris. Surtout le respect de l’autre. Je dis bien les contes et non les fables.

Que signifie votre titre ?
Ce titre un peu ambigu se veut comme de la poésie et se suffit à lui-même. Sa signification restera une énigme que peut-être dans ces nouvelles ou dans les suivantes un lecteur découvrira.

Quel message avez-vous voulu transmettre à travers ce livre ?
Le même que Mireille Calmel dans «La Marquise de Sade» qui est pour moi un des plus beaux livres que j’ai jamais lu. Et le hasard est que j’ai écrit, quelques semaines avant de lire ce dernier, la page quatre de couverture de «Suzanne…» dans laquelle j’appelais à la même réalisation. Cela m’a fait plaisir, nous étions au moins deux à écrire même chose.

Où puisez-vous votre inspiration ?
Comme tous ceux qui écrivent, je pense : imagination, réalité et expérience personnelle.

Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?
Des nouvelles parce que c’est un exercice très plaisant. J’en ai plusieurs dizaines en cours et j’aimerai aussi pouvoir écrire un texte très long, je n’ose rêver des trois mille pages de Giacomo Casanova par exemple. Non pour la longueur du texte elle-même mais pour quelque chose qui ressemble à la longueur du temps qui passe.

Un dernier mot pour les lecteurs ?
Un jour, une certaine et admirable K. m’a dit que dans mes nouvelles, je cherchais de la candeur. C’est possible et je ne m’en étais pas rendu-compte. En revanche, dans mes textes il y a la riposte inextinguible envers ceux qui passent leur temps à nous provoquer comme l’a si bien écrit Jean-Louis Barrault dans un texte à propos du scandale, en 1966. Et puis, à vous lecteurs, bonne lecture. Ce sera bien si votre plaisir est égal à celui que j’ai eu à écrire ces mots. Et peut-être rendez-vous pour un deuxième recueil.